Sciences - Astronomie
Astrophographie partie 1 site perso de Jean-Claude - EQUIPEMENT NOMADE
  ACCUEIL  
  EQUIPEMENT NOMADE  
  EQUIPEMENT SOLEIL  
  EQUIPEMENT VISUEL  


Monture HEQ 5 Pro GoTo



Monture HEQ 5 Pro GoTo SkyWatcher (Janvier 2011)

La monture équatoriale HEQ5 Go-To est très stable et peut supporter une masse comprise entre 10 et 12 kg.
Des roulements précontraints sur les axes assurent des mouvements doux et réguliers. Pour une plus grande facilité de transport la barre contrepoids est
rétractable dans l'axe de déclinaison.
La monture SkyWatcher HEQ5 Go-To est équipée en standard de cercles gradués.
Un viseur polaire est également intégré dans l'axe polaire pour réaliser rapidement la mise en station.
Cette monture est supportée par un trépied tubulaire en acier inoxydable, une entretoise rigide porte accessoires assure une très bonne rigidité de l'ensemble.
L'asservissement standard de cette nouvelle monture SkyWatcher HEQ5 Go-To est constitué de la nouvelle commande informatisée Go-To SynScan.
En appuyant sur une simple touche sur la raquette de commande, l'instrument se dirigera immédiatement sur l'objet spécifique choisi.

Notice en français.

Caractéristiques de la monture équatoriale HEQ5 Go-To:

* Cercles gradués en Ascension droite, déclinaison et latitude.
* Réglage fin en azimut et latitude.
* Assemblage par queue d'aronde style Vixen.
* Trépied tubulaire réglable en hauteur.
* Poids total (sans contrepoids) : 15kg
* Charge: 10-12 kg recommandé. 15 kg max.
* Barre contrepoids rétractable.
* Livrée avec 2 contre-poids de 5kg
* Viseur polaire éclairé
* Liaison port RS232.
* Type moteur: Pas à pas en technologie micros pas très silencieux.
* Résolution: 0.144 seconde d'arc.
* Port autoguidage.
* Alimentation 12 volts.
* Commande Go-To Informatisée Synscan V3.0
* Version logiciel: 3.0
* Raquette upgradable: Oui
* Affichage digital rétro éclairé sur 2 lignes avec incrémentations des données pendant le pointage.
* Methode d'alignement possible sur 1, 2 ou 3 étoiles.
* Fonctions Park, Identification, Synchronisation, Identification, Tour, etc...
* Fonction PEC
* Fonction de compensation du Backlash
* Précision de pointage: supérieur à 1 minute d'arc. Précision plus importante avec fonction PEC
* Vitesse maxi : 3.4°/sec
* Vitesses de guidage: 0.25x, 0.50x, 0.75x, ou 1x
* Vitesses de poursuite: 0.5x, 1x, 8x, 16x, 32x, 64x, 400x, 500x, 600x, 800x.
* Vitesses de suivi: Sidérale, Lunaire, Solaire.

* Base de données:
Système solaire 8 planètes plus la Lune.
100 étoiles remarquables.
7840 répertoriés dans le catalogue NGC.
5386 objets répertoriés dans le catalogue IC.
110 objets répertoriés dans le catalogue Messier.
Catalogue personnel sur 25 objets stellaires.


Notice officielle HEQ 5 Pro GoTo :

cliquer ici


Monture HEQ 5 Pro GoTo :

cliquer ici


Chez Optique Unterlinden
3, place de la Cathédrale
68000 Colmar
FRANCE

Téléphone: (+33) (0) 3 89 24 16 05
Fax: (+33) (0) 3 89 41 60 83
info@optique-unterlinden.com

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pied colonne Skywatcher :

cliquer ici





Platine double Starway montage avec réglage Baader micro-fin (Juin 2011)

Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici


Modifications de la platine double Starway montage en parallèle en triple platine :

Avec une platine ronde PrismenklemmeV voir photo plus bas


Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je rajoute à gauche sur la photo un support micrométrique Skywatcher :

Il remplace le support fixe Baader !

cliquer ici




Platine double Starway (Janvier 2011)

Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici



Modifications de la platine double Starway montage en parallèle :

1)- Avec une platine ronde PrismenklemmeV voir photo ci-dessus


Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici





2)- Installation de deux têtes Baader tangentielles bleues jusqu'à 7 kg de charge (une à gauche et une à droite de la platine) :

A gauche :
Pour la fixation réglable et précise de la lunette solaire Lunt LS60THalphaBF1200 double stack 0.55A TP sur la triple platine TS.

A droite :
Pour la fixation réglable et précise de la lunette solaire Lunt LS60T CaK BF1200 sur la triple platine TS.

- Poids ... 680 grammes
- Capacité de charge ... jusqu'à 7 kg avec rigidité élevée
- Réglable ... 46° en azimut et 70° de hauteur
- Longueur ... 115mm
- Largeur ... 128mm
- Hauteur ... 54mm

Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici


Pour fixer la tête Baader tangentielle bleue sur la platine ronde PrismenklemmeV, il faut une queue d'aronde Starway HP Deluxe Photo de Longueur 12 cm


Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1)- Test platine micrométrique Baader :


cliquer ici



2)- Support micrométrique : ca s'attache comment ?


cliquer ici






Modification terminée de la platine double Starway montage en parallèle en une triple platine et montage des deux têtes Baader tangentielles bleues

Poids total de la triple platine équipée : 2,5 Kg

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Poids équipement solaire :

Poids lunette Halpha ............................................ 3.5 Kg
Poids lunette CaK ............................................... 2.0 Kg
Poids lunette TS APO65Q + Hélioscope Baader ..................... 3.0 Kg

Poids triple platine complète ............................. 2.5 Kg

Poids total équipement sur la HEQ 5 Pro .................. 11.0 Kg

2 contre-poids de 5 Kg chacun ................................10.0 Kg
1 contre-poids de 3 Kg ................................... 3.0 Kg

Il faudra rajouter les 3 caméras DMK 250 g chacune ....... 750 g
MISE EN STATION HEQ 5 Pro GoTo
MISE EN STATION HEQ 5 Pro GoTo pdf :

cliquer ici
EQMOD
LE PROJET EQMOD :

cliquer ici

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PROCEDURE D'INSTALLATION EQMOD DETAILLEE :

Pour effectuer l’installation d’EQMOD, nous admettons qu'à ce stade vous possédez une monture compatible (EQ6/HEQ5/Atlas EQ-G/Sirius EQ-G), une interface de type EQ Direct, et un ordinateur tournant de préférence sous Windows XP...avec Framework .NET !

Si'il n'est pas installé ===> Lire ceci :

Framework .NET ? A quoi sert-il ? Pourquoi faut-il l'installer ?

cliquer ici

Et installer-le !

NET Framework 3.5 Service Pack 1 (fichier en .exe) téléchargement direct :

cliquer ici

OU BIEN :

NET Framework 3.5 Service Pack 1 (fichier en .exe) téléchargement sur Microsoft :

cliquer ici

Première étape : l’interface :
Si vous utilisez l’interface USB de Pierro, il vous faudra installer le pilote "USB-EQ-Driver.zip" selon la documentation disponible sur le site de "PIERRO ASTRO"

Notice USB-EQ6 Direct Interface "PIERRO ASTRO" pdf :

cliquer ici

Pilote USB-EQ-Driver.zip :

cliquer ici

Deuxième étape : la plate-forme ASCOM :
Téléchargez la plate-forme ASCOM.
Elle pèse environ 15 Mo et un redémarrage de l’ordinateur devrait être effectué automatiquement à la fin de l’installation.
Cette plate-forme est indispensable dès qu’il s’agit de piloter une monture informatisée, en utilisant le protocole ASCOM.

cliquer ici


Troisième étape : un logiciel planétarium :
Installez un logiciel planétarium qui prend en charge le pilotage de télescope.
Nous utiliserons Cartes du Ciel, qui à l’avantage d’être gratuit tout en offrant une excellente précision, mais vous pouvez également utiliser Starry Night, The Sky, etc.
Le logiciel Cartes du Ciel incluant la plupart des catalogues d'objets célestes.

Cartes du Ciel 3.2-1548 (stable) :

cliquer ici


NOTA IMPORTANT :
Une fois que vous avez installé l’interface EQ Direct (seulement nécessaire pour la version USB), la plate-forme ASCOM, et un logiciel planétarium, nous pouvons passer à l’installation du pilote EQMOD.


Quatrième étape : le pilote ASCOM EQMOD :

Notice du pilote :

cliquer ici

Pilote EQMOD v 1.19g MAJ 07.02.2010 (version stable) :

cliquer ici

Pilote EQMOD v 122h MAJ 08.09.2010 :

cliquer ici

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Notice installation EQMOD pdf :

cliquer ici





TUTORIAUX EQMOD :

1)- Guide démarrage rapide EQMOD pdf :

cliquer ici


2)- Tutoriel Complet EQMOD :

cliquer ici


3)- Alignement N étoiles avec EQMOD pdf :

cliquer ici
CIEL PROFOND

Lunette TS APO65Q Astrographe quadruplet 65mm Focale 420mm F/D 6,5 (Janvier 2011)



Lunette TS APO65Q Astrographe quadruplet 65mm Focale 420mm F/D 6,5

Poids total : 2,460 Kg

Les avantages du 65mm TS quadruplet Astrograph F/D 6,5 :
- Entièrement corrigé triplet lentille multi-couches pour une illustration pure de couleur sur l'axe
- Les capteurs CCD sont intégrés dans le champ plat pour une correction full-frame
- Optimisation de la position de l'aplatissement dans le tube de sorte que la meilleure correction possible
- Optimisé pour les capteurs full-frame.
- Performance 2" réduction de la vitesse double pour les charges maximales pas de dérapage comme avec des extraits Crayford
- Rotation de 360 ° de la caméra
- Livré avec anneaux de tubes CNC et la plaque en queue d'aronde GP niveau trépied connexion
- Avec la platine finder-Vixen / Celestron / Skywatcher


Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici



Le TS quadruplet Astrograph 65mm F/D/ 6,5 offre une image de champ pour la photographie et est une alternative intéressante à la Takahashi FS-60 ou Pentax 75 SDHF.
Le télescope est d'une qualité supérieure pour l'astrophotographie.
Il s'agit de la TSAPO65Q avec seulement 340mm de longueur hors tout rentré de rosée.
L'excellente correction de l'aberration chromatique permet un grossissement de 10x utiles à 150x.
Ritchey Chrétien Kepler 152-1370 (Février 2011)



Ritchey Chrétien Kepler 6 " F/D 9 152-1370 mm

Caractéristiques :
Design optique: Véritable système de RC constitué d'un primaire et un miroir secondaire hyperbolique.
Les données optiques: Ouverture de 6"(152mm) 1370mm de focale, F/D 9.
Miroir primaire: Qualité BK-7 de surface 1/12 Lambda ou mieux. Le miroir primaire est monté fixe
dans le tube.
Le miroir primaire est une réflectivité de 99% couche diélectrique.
Miroir secondaire: Qualité BK7 avec une réflectivité de 99%. Le miroir secondaire est monté
dans une cellule robuste qui est réglable.
Sur demande, une aide à l'ajustement du miroir secondaire (trois points)
pour l'étalonnage avec laser.
Diamètre du miroir secondaire avec le support (ombre totale) 77mm.
OTA: Tube, les cellules miroir principal et secondaire sont en métal.
Le poids du tube optique avec un système optique est de 5,4 kg.
Longueur 50cm Tube avec Focuser 2"
Diamètre du tube 191mm.
La longueur des rails (rail GP) : 325mm
Optimisé par ordinateur panneau interne: Le tube intérieur est fourni avec des diaphragmes internes, qui empêchent la pénétration de la lumière parasite.
Focuser : Le Crayford à roulements à billes prévoit l'ajustement standard micro et une démultiplication 1:10, ce qui est particulièrement nécessaire pour l'astrophotographie.
Elle garantit l'ajustement libre et le déplacement peut être facturé jusqu'à 5 kg accessoires.
Accessoires Oculaires, diagonales ou une caméra sont soigneusement par des anneaux en laiton.
L'extrait prend les accessoires 2" et 1.25".
Adaption monture :
A la base du télescope RC est une barre prismatique, le GP a le niveau de sorte que le RC s'adapte sur n'importe quelle monture Vixen et autres supports.

cliquer ici

Chez Optique Unterlinden
3, place de la Cathédrale
68000 Colmar
FRANCE




Résultats Astro photographique de Wilmes Rolf avec le RC 6 "GSO :

cliquer ici

cliquer ici

cliquer ici



Pare buée flexible d'environ 182mm :


Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici



Résistance de chauffage de rosée manchon 8" - Longueur : 76,2 cm pour D = 24cm

Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici



Accessoires pour le visuel au foyer (livré d'origine avec le télescope):

GSRCV25 :

Pour combler le focus sur le RC télescopes GSO ont une vision à longue focale, ce qui permet l'utilisation d'Off Axis Guider et même des systèmes pour réduire la longueur focale.
Dans de nombreuses applications de cette vision à longue focale est critique.
Le porte oculaire doit être complètement déployé, 2 tubes d'extension sont utilisés.
Ce n'est pas une solution optique ou mécanique recommandée.


Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici



Accessoires pour le visuel au foyer :

TSV235 :

Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici



Photographie au foyer :

Exemple : Tube Extension 50mm

Les avantages de cette solution sont évidents.
L'oculaire est toujours dans une position optimale.
Il ne s'agit pas d'être affectés par un levier trop long.
L'éclairage est meilleur que le libre passage des tubes de rallonge est beaucoup plus grande.



Accessoires pour la photographie au foyer (livré d'origine avec le télescope) :

GSRCV50 :

Pour combler le focus sur le RC télescopes GSO ont une vision à longue focale, ce qui permet l'utilisation d'Off Axis Guider et même des systèmes pour réduire la longueur focale.
Dans de nombreuses applications de cette vision à longue focale est critique.
Le porte oculaire doit être complètement déployé, 2 tubes d'extension sont utilisés.
Ce n'est pas une solution optique ou mécanique recommandée.


Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici



Accessoires pour la photographie au foyer :

TSFA240 :

Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici
LUNETTE AUTOGUIDAGE



Lunette de guidage Pentaflex 80/400 (Février 2011)

Conçue pour être utilisée comme lunette de guidage avec autoguideur pour l’imagerie ou lunette à grand champ. Objectif de 80mm calé à 120° et traité multicouches pour une focale de 400mm.
Mise au point par crémaillère métallique avec porte oculaire au coulant 31.75mm. La sortie du porte oculaire est dotée d’un filetage T2. Livrée avec deux colliers en aluminium et embase avec trous de fixation 1/4''. Ce tube optique peut être équipé d’une paire de colliers de guidage ADM de 125mm (en option).

Pour une utilisation en guidage, sans renvoi coudé, prévoir un tube allonge associé à cette lunette.

Caractéristiques détaillées

* Diamètre d'ouverture: 80mm
* Longueur focale: 400 mm
* Rapport F/d: 5
* Type d'objectif: double achromatique air spaced
* Pare buée non rétractable
* Porte oculaire: crémaillère 31.75mm
* Longueur du tube: 381 mm
* Poids: 1.25 kg
* Garantie 2 ans

cliquer ici

Chez L'ASTRONOME
32 Rue du Gaillec
56100 LORIENT
FRANCE
Tél. : 0297210044



Tube allonge 31.75mm de 50 mm de long (Février 2011)

Tube allonge de 50mm réalisé en aluminium anodisé noir.
Serrage par 2 vis métallique.
La partie au diamètre 31.75mm mesure 39mm de longueur et 50mm de longueur pour la partie porte oculaire.

cliquer ici

Chez L'ASTRONOME
32 Rue du Gaillec
56100 LORIENT
FRANCE
Tél. : 0297210044



Starway niveau universel plaque en queue d'aronde Vixen GP - 34cm de longueur

TSVPS :

Une des plaques en queue d'aronde le plus polyvalent de Starway - matériel utile pour une rigidité optimale sans vibrations - même pour les télescopes lourds.

- Convient pour des colliers GP prisme niveau et de connecteurs rapides
- Convient pour le montage et la façon de Skywatcher EQ3 EQ5, Vixen GP, Celestron CAM ...
- En 1 / 4 raccord fileté ", le rail peut également être adapté pour Trépieds
- Longitudinale vis filetées avec une flexibilité maximum de garantie blanchi

Caractéristiques techniques:

34cm de longueur -
- Poids: 300 grammes
- Trous pour M6 et 1 / 4 po
- Dans les trous du milieu deux 1 / 4 "femelle et deux pour les vis Allen
- Deux Längsausfräsungen chaque longueur 65mm pour des distances variables


Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici



Terminal prisme V coulissant en combinaison avec le poids Baader de 1Kg :

Laufgewicht1kgV :

Chez TELESKOP SERVICE :

cliquer ici

La platine est équipée à chaque extrêmitées d'un terminal prisme V coulissant en combinaison avec 2 poids Baader de 1Kg
2 possibilités pour autoguider :

- Système LVI Smartguider 2 (autonome)

- Système webcam et Interface d'autoguidage USB Guider 1.0 "Pierre Astro" (ordinateur portable ASUS)
AUTOGUIDAGE SYSTEME AUTONOME
Système LVI Smartguider 2 (autonome)



LVI SmartGuider 2

(Août 2010)

Le système Smartguider2 possède toujours les caractéristiques uniques du Smartguider, permettant toujours de se dispenser de l'usage d'un ordinateur sur le terrain, à savoir tête d'autoguidage légère et compacte, panneau de contrôle gérant toutes les fonctions du guidage.

Mais la version Smartguider2 fait encore plus en proposant un nouvel outil de gestion d'accessoires: le MGA pour Multi Guiding Adapter.
Ce nouvel accessoire livré en standard permet, toujours sans ordinateur, en plus des nouvelles fonctionnalités accrues de guidage, le contrôle d'appareils photo numériques et la focalisation électrique !


Caractéristiques des éléments composant le nouveau LVI Smartguider2:

1. Tête de guidage:

. Capteur: Aptina monochrome 1/3" MT9V032.
. Surface: 752 x 480 photosites de 6 µm.
. Surface active: 4.51 x 2.88 mm (diagonale 5.35mm).
. Exposition: automatique, 0.001 à 4 secondes.
. Expo max: Manuelle, 1 - 4 secondes.
. Montage sur télescope: nez 31.75mm fileté.
. Dimensions et poids: 65 x 50mm, 110gr.
. Magnitude limite: jusqu'à 9 avec une optique de 80 mm.


2. Panneau de contrôle:

. Matériau: ABS.
. Clavier: membrane souple, 3 boutons rétroéclairés.
. Affichage: écran LCD 2.5" rétroéclairé, 128 x 64 pixels.
. Dimensions et poids: 55x 96x 28mm, 220 gr.
. Alimentation: 6 - 14V DC, 90 - 120mA.


3. Contrôleur MGA:

. Sortie connecteurs: Reflex, Focuser, ST4, Autostar, caméra de guidage.
. Dimensions et poids: 118 x 102 x 33mm, 125gr.
. Logement pour piles: 3 piles type AA 1.5V uniquement destinées à l'alimentation du focuser.


Récapitulatif des fonctions du LVI Smartguider2:

. Recherche automatique d'étoile guide.
. Réglage du seuillage évitant les pixels chauds.
. Focalisation et positionnement en temps réel de l'étoile guide.
. Calibration automatique avec mémorisation des paramètres.
. Eclairage de l'écran et avertisseur sonore par buzzer ajustables.
. Dithering.
. Agressivité et durée de correction paramétrables.
. Autoguidage sous le pixel à 2X possible (pour le guidage avec courtes focales).
. Contrôle de boitiers reflex et de focalisateurs.


Le LVI Smartguider2 comprend:

. La caméra de guidage.
. Le panneau de contrôle.
. L'interface MGA.
. L'oculaire parafocal SmartEye.
. Valisette de rangement.
. Câbles: guidage, alimentation, liaison caméra, liaison MGA. Les câbles de contrôle reflex, focuser et Autostar sont optionnels.
. Notice explicative.

------------------------------------------------------------------------------------------

MANUEL LVI 2 TRADUIT EN FR

cliquer ici

------------------------------------------------------------------------------------------

LIENS :

cliquer ici

cliquer ici

cliquer ici

------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------

POUR MEMOIRE ANCIEN LVI SmartGuider :

Composé de plusieurs parties :

1)- Caméra :
- Capteur 1/3" Aptina MTV9V032 monochrome
- Format 752 x 480 pixels
- Taille des pixels 6µm X 6µm
- Exposition automatique de 0.001 à 2 secondes.

Magnitudes limites acquises en 2 secondes:

- ouverture de 60mm : magnitude 7.5.
- ouverture de 80mm : magnitude 8.0.
- ouverture de 100mm : magnitude 8.5.

Vous avez donc un choix énorme pour votre étoile guide!

2)- Panneau de contrôle :

- 220g seulement, pour un encombrement de 55 x 96 x 28 mm.
- Vous pouvez donc même garder de panneau fixé sur votre tube optique sans aucun risque de surcharge !

Son large écran permet un affichage permanent et un réglage précis des performances de guidage.

3)- Câble d'alimentation 12V type allume cigare.

4)- Câble de liaison autoguideur - panneau de contrôle.

5)- Câble d'autoguidage monture - panneau de contrôle.

6)- Un oculaire parafocal pour la recherche facile et le centrage des étoiles guides.


------------------------------------------------------------------------------------------

LVI Smartguider questions pratique :

Question 1 :


Réponse 1 :

Le LVI est livré avec un cordon d'alimentation allume-cigare, pas de souci.

C'est un système très pratique et fiable. Du moins, quand tu as dans le champ une étoile-guide assez lumineuse à accrocher.
Dans les zones à faible densité d'étoiles, c'est plus délicat.
Personnellement, ma lunette-guide est installée en // sur une platine micrométrique Geoptik qui permet un débattement d'environ 2° dans les deux axes et donc de chercher une étoile-guide un peu plus loin.
Disons que dans 90% des cas, tu n'auras pas de difficultés à autoguider avec ce système.
Restent les 10%... Oui, bon, il y a déjà de quoi faire à côté.

NB : Je l'utilise avec une lunette-guide de 400mm. Et j'image avec des focales de 400, 600 et 900mm. Mais aussi avec des téléobjectifs de 75 à 260mm.

------------------------------------------------------------------------------------------

Question 2 :

En moyenne tu mets combien de temps pour mettre en oeuvre le procesus ?
Tu fais pas mal de réglage ?

Réponse 2 :

Environ 5mn pour l'installation, le sytème roule tout seul ensuite ( focalisation et calibration ) pendant 5mn.
Donc, 10mn, à tout casser.

------------------------------------------------------------------------------------------

Question 3 :

Tu fais pas mal de réglage ?

Réponse 3 :

Non.
Je mets l'oculaire LVI parfocal, je cherche une étoile-guide à l'aide de la platine Geoptik, je fais la MAP, je remplace l'oculaire par la cam et je lance le processus.
Ensuite, j'ajuste l'agressivité sur les deux axes, selon la courbe graphique obtenue.

------------------------------------------------------------------------------------------

Question 4 :

Utilises-tu le renvoi coudé avec la camera et l'oculaire parafocal sur ta lunette guide ?

Réponse 4 :

Oui, tu es obligé d'utiliser l'oculaire parafocal pour centrer l'étoile-guide, si nécessaire, mais surtout pour la MAP.

Et oui, j'utilise un renvoi WO diélectric.
Cela ne pose aucun problème.

------------------------------------------------------------------------------------------

Je possède le LVI depuis quelques temps déjà.
Sa plus grande utilité est de pouvoir se passer d'un ordinateur pour l'autoguidage.

Pour la mise en oeuvre :
- Choisir l'étoile guide à l'aide d'un oculaire fourni, qui donnera la mise au point pour la caméra ccd (bien centrer l'étoile).
- après le démarrage le LVI va détecter l'étoile guide, puis la calibrée.
- possibilité de recentrer l'étoile dans le capteur par un graph représentant la forme du capteur, avec la position de l'étoile guide renouveler
toutes les 3 ou 4 secondes. Correction à l'aide de sa raquette de monture si nécessaire.
- mettre la monture en mode photo
- viens la calibration des moteurs de la monture en 6 étapes qui sont identifiés par un sablier ainsi qu'un décompte des phases.
- la calibration effectuée, le LVI commence par un graphique qui indique le déplacement de l'étoile guide sans autoguidage.
- pour lancer l'autoguidage, appuyer sur START, le graphique donne maintenant les corrections apportées à la monture.
- prendre sa série d'image.

Deux information importantes:
- possibilité de régler l'agressivité de la correction, à compléter avec le suivit de guidage de sa monture (monture G11, guiding : x 0.3 pour ma part).
- si la caméra n'est pas toucher, lors d'une autre acquisition on peut conserver les données de calibrage pour une autre série de photo.

Je l'ai tester avec des poses de 20 minutes sur Sadr, 10 minutes sur NGC 6992 et le suivi est parfait.
Il faut prendre le temps de bien positionner l'étoile guide au centre de l'oculaire, pour ma part je commence par un oculaire réticulé et je refais la mise au point à l'aide de l'oculaire fournis avec la LVI.

------------------------------------------------------------------------------------------

Je fais partie de ceux qui imagent à l'APN, avec un intervalomètre, je stocke les images sur les cartes Compactflash (4Go avec mon 400D en mode RAW me donne une autonomie de 350 à 400 photos), la mise au point avec disks genre Hartmann prend une dizaine de photos en utilisant le zoom du Canon.
Je vis donc sans micro durant les séances d'imagerie et l'approche de l'autoguidage avec micro, batteries supplémentaires et softs correspondant me font peur.
Le LVI répond à une de mes attentes.


OPTIQUE ET VISION
6 bis avenue de l'esterel BP69 06162 JUAN LES PINS
Tél.04.93.61.18.83 Fax.04.92.93.09.83



Le Multi Guiding Adapter (MGA):

L'accessoire complémentaire MGA de poids limité lui permettant de se fixer directement sur votre monture permet quant à lui plusieurs nouvelles fonctions essentielles :

A)- Contrôle des boitiers numériques Canon, Nikon, Pentax et Sony:
VOIR CI-CONTRE ====================================================================>>>>>>>


B)- Gestion des systèmes de focalisation:

Contrôlez votre système de focalisation Baader Steeltrack ou Starlight depuis le panneau de contrôle de votre Smartguider2 !!!

S'offrent à vous les possibilités suivantes:

1. Choix du système de focalisation depuis la banque de données incluse.

2. Calibration automatique de positionnement de référence.

3. Compensation automatique de température si une sonde asservie est disponible.

4. Apprentissage automatique de la compensation de température.

5. Sauvegarde du coefficient de compensation.

6. Ajustement manuel du coefficient de compensation.

7. Affichage des paramètres de focalisation dans une fenêtre spécifique.



A)- Contrôle des boitiers numériques Canon, Nikon, Pentax et Sony:

1. Gestion de poses uniques.

2. Bracketing: gestion de poses à durée variable.

3. Nombre de poses.

4. Espacement entre les poses.

5. Verrouillage du miroir.

6. Séquence de prise de darks.

7. Retardateur: permet l'amortissement des vibrations avant le lancement des acquisitions.

8. Informations: affichage de 2 fenêtres d'informations relatives au statut de l'appareil.



C)- Compatibilité totale avec les montures équipées d'Autostar Meade ou de l'électronique Losmandy 492 :

Le port autoguidage du MGA possède un optocoupleur et permet les corrections dissociées sur les deux axes, et rend donc le système compatible avec certaines électroniques de montures qui pouvaient parfois poser problème.

Les nouvelles fonctionnalités phares concernant le guidage sont:

- Dithering: décalage imposé entre les poses, connu par les utilisateurs de caméras numériques de longue date, permettant un lissage considérable de l'image compositée.

- Pulse Guide: permet l'ajustement de la durée de l'impulsion de guidage.
Combinée à l'agressivité, ce réglage permet de minimiser les risques de surcorrection et donc de bougé durant une pose, et évite donc les déchets et les poses perdues.

- Threshold: ce réglage du "seuil" permet à l'utilisateur de neutraliser les pixels chauds en ajustant le niveau du seuil. Les pixels sous une certaine valeur seront automatiquement ignorés, évitant ainsi au guideur de confondre une étoile faible avec un pixel chaud de la matrice lors de la recherche.

- Max exposure: permet d'ajuster la sensibilité de la caméra.
AUTOGUIDAGE SYSTEME AVEC UN PC



Autoguidage Webcam PHILIPS SPC900

Modification LX Full USB + Capteur CCD N&B 1/4" Sony ICX-098BL-E + RAW pour webcam SPC900

La modification longue pose LX Full USB se matérialise par une nouvelle prise USB sortant de votre webcam. Il vous faut alors 2 ports USB pour pouvoir utiliser votre caméra en longue pose, mais vous pouvez également continuer à utiliser votre webcam normalement en ne branchant pas le second port USB marqué LX

Mode d'emploi :

cliquer ici


ATTENTION : la longue pose ne fonctionne pas sous Vista ®

Logiciels compatibles Guidemaster, Astrosnap, etc...
Fonctions ajoutées Longue pose > 10 sec : OUI
Capteur Noir et blanc RAW : OUI
Adaptateur coulant 31,75 : OUI
Gestion longue pose par USB : OUI
Gestion Pré-Ampli : NON

Interface d'autoguidage USB Guider 1.0

L'interface USB-Guider est une interface spécialisée dans l'autoguidage.

Elle se branche entre le port USB d'un PC et le port d'autoguidage de votre monture équatoriale et envoi les ordres de correction calculés par le logiciel d'autoguidage directement aux moteurs de votre monture.

Elle permet donc de guider le déplacement de la monture sur une étoile via l'utilisation d'une webcam (non fournie) ou de toute autre caméra compatible avec les logiciels d'autoguidage et d'imagerie ci-dessous, et de manière générale, avec tous les logiciels d'autoguidage compatibles ASCOM v5.

Logiciels compatibles :

* PRISM 7
* GuideMaster
* PHD Guiding
* Maxim DL
* IRIS
* AstroSnap
* ProGuider

et bien d'autres !

L'interface fonctionne avec un pilote matériel et un pilote ASCOM

Pour configurer MaximDL et l'utiliser avec une interface d'autoguidage USB-Guider

L'interface est livrée avec notice de mise en oeuvre et CD-ROM d'installation.

Voir les différents tutoriaux pour l'autoguidage :

1)- GuideMaster :

cliquer ici

cliquer ici

cliquer ici

cliquer ici


2)- PHD Guiding :

cliquer ici



Interface d'autoguidage USB Guider 1.0 "Pierre Astro"

L'interface USB-Guider est une interface spécialisée dans l'autoguidage.

Elle se branche entre le port USB d'un PC et le port d'autoguidage de votre monture équatoriale et envoi les ordres de correction calculés par le logiciel d'autoguidage directement aux moteurs de votre monture.

Elle permet donc de guider le déplacement de la monture sur une étoile via l'utilisation d'une webcam (non fournie) ou de toute autre caméra compatible avec les logiciels d'autoguidage et d'imagerie ci-dessous, et de manière générale, avec tous les logiciels d'autoguidage compatibles ASCOM v5.

Logiciels compatibles :

* PRISM 7
* GuideMaster
* PHD Guiding
* Maxim DL
* IRIS
* AstroSnap
* ProGuider

et bien d'autres !

L'interface fonctionne avec un pilote matériel et un pilote ASCOM

Pour configurer MaximDL et l'utiliser avec une interface d'autoguidage USB-Guider

L'interface est livrée avec notice de mise en oeuvre et CD-ROM d'installation.

Voir les différents tutoriaux pour l'autoguidage :

A)- GuideMaster :


1) Guidemaster : mes réglages avant observation...

cliquer ici


2) MISE EN ROUTE D’UNE SEANCE D’AUTOGUIDAGE AVEC MA MONTURE SIRIUS :

cliquer ici


3) Autoguidage avec GuideMaster (La porte des étoiles) :

cliquer ici


4) Tutorial GUIDEMASTER 2.025 (AstroLabo) :

cliquer ici


5) Autoguidage avec GuideMaster 2.025 FR AIP 2009 :

cliquer ici


6) Tutoriel GuideMaster 2.025 FR :

cliquer ici


7) GuideMaster 2.025 FR pour les nuls :

cliquer ici


8) Tutoriel GuideMaster 2.06 FR :

cliquer ici


9) Guidemaster par Herbert Kohlmann et Mathias Garzarolli ©2006 :

cliquer ici


10) GuideMaster 1.8 FR par Gazarolli :

cliquer ici


11) GuideMaster en video 2 :

cliquer ici


12) GuideMaster en video 3 :

cliquer ici


------------------------------------------------------------------------------------------

B)- PHD Guiding :

cliquer ici

------------------------------------------------------------------------------------------

C)- GuideDog :

1) QuickStart GuideDog :

cliquer ici


2) Tutoriel GuideDog :

cliquer ici

------------------------------------------------------------------------------------------

D)- Astrosnap 2.1 Pro :

1) Autoguidage avec Astrosnap pro :

cliquer ici

Notes tirées d'un forum :

Documentation d'astrosnap à la page autoguidage ?

D'abord, il faut orienter la caméra de façon que Astrosnap sache ou se situe le nord le sud etc par rapport à elle.
Menu "Opérations", "Orientation de la caméra"
Je n'utilise plus cette fonction car avec l'habitude je monte systématiquement ma caméra de guidage de la même manière.
Ensuite quel type de monture as-tu ?
Les réglages ne seront pas identiques sur une monture équatoriale ou altazimutale.
Je ne peux t'aider que sur une équatoriale.
Ensuite, dans l'onglet "Préférences" "Autoguidage", il faut indiquer la vitesse de tes moteurs en AD et DEC et valider les 4 cases à cocher.
Sur ma SPDX j'ai 15 sec d'arc/seconde comme vitesse.
Il faut cocher "guider les axes séparément"
Régler "l'intervalle de guidage" je le met à 1 image => correction éventuelle de guidage à chaque image.
Régler le temps d'inertie. Je mets 2% sur ma monture.
Régler le délai. Je mets 0
Puis choisir une étoile guide, cliquer "Suivi" puis "Somme des axes" et cliquer sur l'étoile guide.
Ajuster les paramètres de la Webcam (vitesse, gain et img/sec 5 ou 10)
Rétrécir la fenêtre de détection à la taille de l'étoile guide (5 à 8 pixels)

Ensuite, faire un test réel de guidage.
Cliquez la case "Autoguidage"
Cette fois, l'étoile reste fixe dans la fenêtre de Astrosnap, et c'est la monture qui doit assurer les corrections pour la maintenir à cette position.
Si l'étoile a tendance à s'éloigner plutôt qu'à reprendre sa position initiale en AD, il faut cliquer "Inverser en AD" dans l'onglet Autoguidage.
Idem si elle se fait la malle en DEC, cliquer "inverser en DEC"
ATTENTION : sur une équatoriale, selon que les contrepoids sont à droite ou à gauche du méridien, il faudra cocher ou décocher "Inverser en AD" ou en DEC.

Avec un peu d'expérience et en montant toujours la Webcam de la même façon, ça devient un jeu d'enfant et on peut plus s'en passer.
APN CANON EOS 350D Baaderisé



Canon EOS 350 D

Lien :

cliquer ici

Caractéristiques

* Format APS-C : taille du capteur 16x24mm
* 8 millions de pixels
* Taille des pixels 6.42µm x 6.42µm
* 3 im./sec. sur 14 vues
* Système flash E-TTL II
* Processeur DIGIC II
* Autofocus à 7 points
* Logiciel "Digital Photo Professional" pour le traitement des images RAW
* Enregistrement simultané d'images RAW et JPEG
* USB 2.0 Haute vitesse/sortie vidéo
* Compatibilité avec les objectifs EF/EF-S et les flashes Speedlite EX
* Compatibilité PictBridge

L'arrivée il y a quelques années maintenant des premiers reflex numériques a marqué un tournant dans l'astrophotographie amateur.
L'emblème de cette révolution est le Canon EOS 300D qui a ouvert la voie à la photographie grand champ à un prix très abordable pour le grand public.
L'intérêt des réflexes numériques est de permettre à la fois la photographie classique (terrestre, portrait...) et l'astrophotographie.
Cependant, ces appareils sont initialement conçus pour la photographie diurne et comporte un capteur CMOS très sensible dans le rouge (plus que notre oeil). Un filtre est positionné juste devant le capteur pour limiter la prédominance de cette partie du spectre lors de la visualisation des clichés.
Cette limitation est gênante en astrophotographie car des objets telles les nébuleuses émettent une part importante de leur rayonnement dans cette région spectrale.
Limiter l'arrivée de cette lumière revient à diminuer le rapport signal/bruit de l'image et donc la qualité du cliché. Celui-ci apparaît plutôt bleuté, les détails "rouges" de la nébuleuse ressorte très difficilement même après de longues heures de pose.
Sur la raie d'émission bien connue de l'Hydrogène Alpha la réponse du filtre original est de 20%.


NOTA :

Un capteur numérique est une surface composée d'éléments microscopiques en silicium, appelés "photosites".
Les fabricants les appellent pixels (cela est un anglicisme : abréviation de picture elements), cela est un abus de langage car les pixels sont les éléments constitutifs d'une image, et non d'un détecteur.

Sur les APN les images sont obtenues directement en couleur grâce à des filtres colorés, rouges, verts et bleus sur une "matrice de Bayer" répartis sur les photosites du détecteur.
Cela est un avantage en photographie classique, et par rapport aux CCD monochromes.
Mais cela représente un inconvénient majeur en astrophotographie.
Exemple : les photosites rouges sont aveugles aux autres couleurs (bleu et vert).
Pour reproduire la sensibilité de l'oeil humain, sur 4 photosites, grâce à la "matrice de Bayer" il y a 2 photosites recouverts de vert, 1 photosite recouvert de bleu et un photosite recouvert rouge.
Cela veut dire que si l'on photographie un objet bleu ou rouge, les 3/4 des photosites ne servent à rien, à cause de leur filtre inadapté à la couleur de l'objet.
La sensibilité et la résolution d'un capteur couleur sont donc en retrait par rapport à un capteur monochrome d'une caméra CCD.

La plupart des reflex délivrent des images avec 4096 niveaux de luminosité (12 bits), ce qui est déjà excellent, à condition d'utiliser le format brut (RAW) de l'appareil CANON (cr2) et non le format compressé (JPEG), car ce dernier réduit les images à 256 niveaux de luminosité.

On choisit un APN, car à taille de détecteur équivalente, il est 5 à 10 fois moins cher qu'une caméra CCD.

A l'heure actuelle, c'est la marque CANON qui maîtrise mieux la gestion du signal thermique et du bruit de lecture.
La marque NIKON réalise une opération de lissage des images (y compris des images brutes) peu satisfaisante pour un usage astronomique.



Pour les possesseurs d'un Canon EOS numérique, la taille des capteurs aux formats APS-C (16x24mm) et 24x36mm est de très loin supérieure aux caméras CCD de même prix.
C'est l'avantage par rapport aux caméras CCD "spécialisées astro" qui disposent de nombreux atouts en prise de vue céleste mais uniquement dans ce domaine.
Le fait de pouvoir effectuer de longues poses puis de les assembler numériquement (compositage) sur un ordinateur leur confère un avantage substantiel sur les APN.

Le défaut des APN en astronomie réside dans le filtre anti-infrarouge placé devant le capteur : pour que l'image restitue le plus fidèlement possible certains tons "chair" (dans les visages notamment), ce filtre absorbe aussi une partie de la lumière dans le rouge.
Le rouge, c'est là, à 656 nm, que la plupart des nébuleuses émettent leur lumière!
Notre ciel recèle d'objet telles les nébuleuses qui émettent une très grande partie de leur rayonnement dans cette zone spectrale (particulièrement la raie de l'Hydrogène H-Alpha à 656.8nm).
Les nébuleuses perdent environ 80% de leur intensité au passage de ce filtre, et leur couleur s'en trouve profondément modifiée.
Il faut donc modifier votre appareil pour le rendre plus performant en astrophotographie.
Il faut donc changer le filtre présent juste devant le capteur ayant pour objet de réduire la réponse de ce dernier dans le rouge.

La réalisation de clichés spectaculaires de vastes nébuleuses, de galaxies proches ou d'amas ouvert est alors accessible à chacun avec le Canon 350D Baaderisé.

Les APN modifiés enregistrent bien le rouge lointain, on peut également envisager de leur adjoindre un filtre rouge foncé (un filtre Halpha induit un temps de pose généralement rédhibitoire).
Un seul photosite sur 4 du détecteur sera alors utilisé, ce qui diminue considérablement le rendement.






Image : Spectre réalisé avec un spectrographe LISA (2 A/pixel) avec un Canon 350D

L'image ci-dessus présente nettement l'intérêt de la modification. Le filtre Baader laisse passer le rayonnement H-Alpha, comme si aucun filtre n'était présent (spectre n°3) tout en coupant les rayonnement infrarouges et ultraviolets. Encore plus évident le graphique ci-dessous montre la différence de transmission lumineuse entre le filtre original Canon, catastrophique au niveau de la raie Ha, et le filtre Baader.

Un EOS Baaderisé permet de refaire une balance des blancs personnalisée utilisable dans les modes programmes uniquement M,P ...
Mais pas avec les modes automatiques : Portrait / Paysage ..).

Bref, un EOS Baadérisé sera toujours utilisable pour la photo diurne donc pour tous les jours.

La balance des couleurs des images au format JPEG a été ajustée automatiquement par le logiciel interne de l'appareil photo.
L'appareil modifié délivre souvent un cliché un peu trop rouge qu'il faut rééquilibrer avec plus de cyan.
Ces ajustements peuvent s'effectuer tout simplement à l'aide de la fonction "Balance des couleurs" du logiciel "zoombrowser" livré avec le Canon 350D.



Filtre Baader 350D/10D/20D/30D
Dimensions : env. 27,5x21,5x2,7mm


Lien pour Baaderisé un Canon 350D :

Par Richard Galli :

cliquer ici


Par Astreos (Thomas SALOMON ex-Galileo Bordeaux) :

cliquer ici


IMPORTANT :

Un EOS complètement défiltré aura une bande passante dans le rouge supérieure à celle d'un EOS ayant un filtre Baader.

Cela dit, il y a d'autres points à prendre en compte :
- Les problèmes de mise au point
- La balance des blancs
- Le piqué des images

Le retrait du filtre initial modifie le réglage de la mise au point de l'APN :
- Plus de mise au point automatique (sauf à bidouiller les réglages de l'appareil ? )
- Plus de mise au point possible sur l'infini avec des objectifs standard. On peut toutefois utiliser des objectifs tels que les Rubinars sur lesquels on modifie le réglage de la butée de MAP à l'infini.

Ce problème n'existe pas avec un EOS baadérisé dont l'épaisseur du filtre est identique au filtre initial Canon.

Une bande passante trop large vers le rouge / IR peut parfois poser des problèmes de piqué d'image ? (dans ce cas on peut toujours rajouter un filtre IR !

Un APN totalement défiltré sera uniquement utilisable en astro, au foyer d'un instrument,
pour des travaux d'astrométrie, de spectroscopie ou avec un objectif spécial type Rubinar.

------------------------------------------------------------------------------------------

Procédure pour faire soit même la défiltration :

cliquer ici
APN Canon EOS 350D Baaderisé :

Pour la photographie diurne (image domestique faite en lumière du jour), il faudra modifier la balance des blancs.
Sans modification l'image sera orange.

cliquer ici


Pour la modification de la balance des blancs :
Voici la procédure :

cliquer ici

------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------

Comprendre la Balance des Blancs :

cliquer ici


Comprendre le format RAW :

cliquer ici


Le format raw :

cliquer ici

------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------

POUR RESUMER :

1)-Pour le jour manipulation en JPEG :

En mode JPEG, on utilise la Balance des Blancs (BdB)!


2)-Pour l'astrophotographie manipulation en RAW :

En mode RAW, on n'utilise pas la balance des blancs !


APN CANON EOS BAADERISE :


Après la Baadérisation il faut connaître les nouveaux coefficients R-V-B à appliquer lors des traitements des photos dans le logiciel IRIS par exemple.

Pour calculer la définition de la balance RVB de votre reflex numérique Canon EOS 350d :
Voici la procédure :

cliquer ici

------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------

Notes tirées d'un forum :

Le CANON 350D n'est pas "Défiltré" !

Baadérisé ou pas la méthode est la même !

Procédure :

Pour faire une balance des blancs *idéale* moi je shoote en RAW, et ensuite j'utilise le "click white balance" de Adobe RAW ou de
Digital Photo Professional. Tu cliques sur une zone neutre de ta photo jusqu'a ce que tu ais une balance qui te plait, et ensuite
tu peux recopier ce réglage pour toutes les autres photo de la session.
Sinon tu peux aussi photographier pendant l'evenement une page/carte grise et utiliser la balance manuelle des blanc dans l'appareil.
Je n'en ai jamais eut besoin ceci dit, le RAW prends l'information a la source.

-------------------------------------------------------------------------------------

Tu shootes en RAW et tu rectifieras la BdB à la retouche parce que si tu t'amuses à aller jouer dans les menus à chaque prise de vue,
tu vas finir par y laisser des réglages qui n'auront plus de raison d'être sur une nouvelle série ...

-------------------------------------------------------------------------------------

Pour ceux qui comme moi n'ont pas encore trouver la bonne correction de la balance des blancs pour un CANON EOS 350D NON DÉFILTRÉ, voici le résulta de mes tests.
Je suis partis de cette page web dont je remercie l'auteur : http://www.astrosurf.com/bouvet/pages_web/balance_rgb.html

J'ai utilisé un écran de vidéoprojection blanc en extérieur éclairé par le soleil, puis j'ai mis en mode RAW l'APN, et réglé sa balance des blanc sur
"Lumière Naturelle" ... puis j'ai shooté avec 4 configurations optiques différentes :

1. EOS 350D + Lunette 80ED
2. EOS 350D + Lunette 80ED + Filtre DEEP SKY LUMICON
3. EOS 350D + Lunette 80ED + Réducteur Télévue 0,8x
4. EOS 350D + Lunette 80ED + Filtre DEEP SKY LUMICON + Réducteur Télévue 0,8x

J'ai pris plusieurs photos avec chaque configuration en faisant attention de ne pas saturé le capteur, soit une dynamique au 2/3 environ en réglant la plus
petite vitesse, et 100ISO.

Ensuite j'ai ouvert chacune de mes photos avec Iris, et j'ai noté les valeurs RGB de 4 à 6 pixels centraux par photo, puis j'ai fais une moyenne arithmétique
de chaque mesures, ce qui me donne pour :

1. EOS 350D + Lunette 80ED
R = 1.83 G = 1.00 B = 1.38

2. EOS 350D + Lunette 80ED + Filtre DEEP SKY LUMICON
R = 3.77 G = 1.00 B = 1.18

3. EOS 350D + Lunette 80ED + Réducteur Télévue 0,8x
R = 1.72 G = 1.00 B = 1.33

4. EOS 350D + Lunette 80ED + Filtre DEEP SKY LUMICON + Réducteur Télévue 0,8x
R = 3.51 G = 1.00 B = 1.18

Voilà, si ces mesures peuvent vous servir, alors n'hésitez pas une seule seconde à vous servir, et à les corriger éventuellement.
Il faut rappeler que chaque APN (DÉFILTRÉ ET NON DÉFILTRÉ) exige une correction spécifique de sa balance des blancs en mode RAW, et en plus que cette correction
doit varier en fonction de la configuration optique.

Les valeurs ci-dessus sont des valeurs moyennes relevé pour MON 350D, mais toutefois elles peuvent servir de valeur approchante pour le votre si vous n'avez pas
le temps de faire une petite série de mesures.
Mais par les temps qui courent, je vous invite fortement à réaliser cette petite manipulation.

===========================================================

Je viens de refaire une série de test aujourd'hui ... et je n'ai pas le mêmes résultats que le première fois.
Afin d'être plus précis, je me suis servi de la fonction STAT sous IRIS et j'ai utilisé les moyennes médianes des couches R V B.
J'ai fais 10 images par configuration et au final j'obtiens :

80ED :
R=1.555 G=1.000 B=1.285

80ED + FILTRE DEEP SKY LUMICON :
R=1.665 G=1.000 B=1.315

80ED + REDUCTEUR TELEVUE 0,8x :
R=1.768 G=1.000 B=1.098

80ED + REDUCTEUR TELEVUE 0,8x + FILTRE DEEP SKY LUMICON :
R=2.023 G=1.000 B=1.011

Avec les anciennes valeurs, j'avais encore une dominante rouge sur mes images.

--------------------------------------------------------------------------------

Alors n'hésitez pas à utiliser ces valeurs, et à les corriger plus ou moins éventuellement.

Par contre si des possesseurs d'autres APN (300d, 350d, 400d, 450d), Baaderisé ou non, pouvaient réaliser également de telles mesures et mettre les résultats
à la suite, se serait parfait.

--------------------------------------------------------------------------------

Comment on fait pour photographier une feuille blanche au format A4 avec un tube de 200/1000 ?

--------------------------------------------------------------------------------

j'ai aussi un 200/1000,
tu fixes ta feuille devant le tube,un A3 est nettement préférable,tu pointe le soleil,ATTENTION ,TA FEUILLE DOIT ÊTRE PARFAITEMENT ATTACHEE DEVANT LE TUBE,
il ne doit pas y avoir de lumière direct qui rentre dans le tube,puis tu fais tes flats,il faut juste veiller à avoir 2/3 de la dynamique sur l'Histogramme,
c'est pas cher et ça marche du tonnerre


--------------------------------------------------------------------------------

Mes valeurs, pour un 350D standard, avec objectif Canon 85mm f/1.8 sont les suivantes:
(voir ici pour la procédure utilisée).

R:1.95 G:1 B:1.18

--------------------------------------------------------------------------------

Je viens de refaire une série de test aujourd'hui ... et je n'ai pas le mêmes résultats que le première fois.
Afin d'être plus précis, je me suis servi de la fonction STAT sous IRIS et j'ai utilisé les moyennes médianes des couches R V B.
J'ai fais 10 images par configuration et au final j'obtiens :

80ED :
R=1.555 G=1.000 B=1.285

80ED + FILTRE DEEP SKY LUMICON :
R=1.665 G=1.000 B=1.315

80ED + REDUCTEUR TELEVUE 0,8x :
R=1.768 G=1.000 B=1.098

80ED + REDUCTEUR TELEVUE 0,8x + FILTRE DEEP SKY LUMICON :
R=2.023 G=1.000 B=1.011

Avec les anciennes valeurs, j'avais encore une dominante rouge sur mes images.

------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------

Balance des couleurs avec EOS 350D :

cliquer ici





Voici à titre d'exemple le tutoriel pour l'utilisation des nouveaux coefficients R-V-B avec IRIS :

"Le prétraitement des images d'appareil photographiques numériques reflex"

cliquer ici

------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------

NOTES de CHRISTIAN BUIL le concepteur du logiciel IRIS :

IRIS affiche le RAW décodé tel qu'il sort du capteur et que les réglages de l'APN;
autre que la sensibilité ISO, ne modifient pas l'aspect de ce RAW.
Dans l'exemple présenté, les variations du fond peuvent avoir d'autres explications (variation naturelle, ...).
On voit bien en revanche que la tonalité des couleurs n'est pas modifiée.

Cette histoire de balance des blanc à l'air de paniquer pas mal de personnes.
Ce n'est pas trop dur à vrai dire mais il faut faire un tout petit peu de math
(élémentaire !!).

------------------------------------------------------------------------------------------
CAS 1 : image domestique faite en lumière du jour
------------------------------------------------------------------------------------------

1)- Charger l'image RAW. Ne pas la décoder en composante RVB.

2)- Soustraire une constante qui est le niveau d'offset de l'image. Pour un 300D, 350D cette constante vaut 256. Pour un 20D, 20D, 5D elle vaut 128.
En ligne de commande faire :

>offset -256 (par exemple)

(vous pouvez aussi utiliser le menu Traitement)

Le retrait de l'offset a permis de mettre les pixels qui n'ont reçu aucun signal au niveau zéro (sinon, ils sont a 256, ce qui n'est pas correct).

3)- Convertir l'image RAW en une image RVB

4)- Dans le menu Photo numérique, lancer la boite
Balance du blanc et appliquer en gros les coefficients
suivant :

rouge = 1.9
Vert = 1.0
bleu = 1.3

Une autre alternative est de selectionner à la souris une zone réputée blanche de l'image, puis de lancer la commande

>WHITE

(le logiciel corrige l'image, mais retourne aussi les 3 coefficients de la balance pour le cas traité, gardez les précieusement).

Normalement vous aller avoir une image correcte.

NB : avec un 20Da ou un modifié Baader / Hutech, la balance est
presque bonne directement, à la limite même, il faut enlever un peu de rouge.

------------------------------------------------------------------------------------------
CAS 2 : ciel profond
------------------------------------------------------------------------------------------

1)- charger l'image RAW

2)- à ce stade, il faut normalement appliquer le prétraitement : offset, dark, flat, cométique (si vous ne le faite, c'est du baclage et c'est bien dommage - vous ne savez pas ce que vous manquez ;-)

3)- décoder en une image couleur RVB

4)- L'image présente généralement une une forte dominante colorée, peu naturelle.
La teinte dépend du degré de pollution du ciel, du fait que le boitier est modifié, ...

Sélectionner à la souris une zone du fond de ciel, sans trop d'étoiles,
puis lancer la commande

>BLACK

5)- Le ciel devient très noir mais de couleur neutre.
Pour le voir, vous devez à ce stade employer des seuils
négatifs à la visu probabement. Un truc du genre :

>VISU 500 -300

6)- Appliquer la balance du blanc comme indiqué dans le
cas 1, avec les mêmes coefficients (1.9, 1.0, 1.3 - mais
à retoucher au besoin)

7)- Vous avez à coup sur une image correcte (je dit pas
parfaite, faudrait calibrer sur une étoile G0, etc).
Mais c'est pas mal. Pour faciliter la visu, j'ajoute
souvent une constante à l'image (c'est la même
pour les 3 couches RVB) en faisant

>OFFSET 500 (par exemple)

Ensuite pour la visu un truc du genre

>VISU 2000 0

(l'ajout de l'offset évite de manipuler des seuils négatifs).

8)- A vrai dire, vous pouvez inverser les opérations 4 et 6, c'est a dire appliquer la balance puis uniformiser le fond de ciel avec BLACK. Mais en général, je préfère le premier ordre indiqué car c'est plus expéditif pour faire des essais de balance : le fond de ciel est toujours gris neutre quelque soit les coefficients employés puisque le niveau du ciel est proche de zéro
(10000 x 0 = 0)

Bref pour chaque couches de l'image RVB voici ce que l'on fait :

Signal corrigé = (signal brut - fond de ciel) x coefficient de balance

Quant on a l'habitude ca devient intuitif et cela prend 10 secondes

(après il faut apprendre à ce servir notamment de l'outil
"Retrait du gradient" du menu Traitement, qui est une sorte de commande BLACK sophistiquée).

CHRISTIAN BUIL
TUTORIAUX CANON EOS 350D


Mode d'emploi complet officiel FR du Canon EOS 350D :

cliquer ici


Mode d'emploi des logiciels officiels FR Canon EOS 350D :

cliquer ici


Mode d'emploi de ZoomBrowser FR :

cliquer ici


Mode d'emploi officiel Digital Photo Professional FR (DDP) Canon EOS 350D :

cliquer ici


REGLAGES DU CANON EOS 350D (Digital Rebel)


1) REGLAGES :

cliquer ici


2) CANON 350D Fonctions du Menu :

cliquer ici


3) COMPARAISON DU CANON EOS 350D ET DU CANON EOS 400D :

cliquer ici


4) CARACTERISTIQUES DE DIFFERENTS APPAREILS :

cliquer ici
Pilotage à distance du Canon EOS 350D :


1)- Utilisation version simplifiée :

cliquer ici


2)- Fabrication du câble + Utilisation version complète :

cliquer ici


3)- CANON 350D Fonctions du Menu :

cliquer ici


4)- Séance imagerie avec le logiciel APT 1.60 et un Canon 350D :

cliquer ici


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concernant la mise au point :

Citatation :
"j'ai oublié de dire qu'il y a une fonction de mesure de la FHWM (Focusing Aid Panel dans le menu de droite) pour aider à la mise au point qui est
radical" je suppose que c'est a condition d'avoir une mise au point motorisé ?

Par défaut :
La FWHM mesure une dimension physique de l'étoile sur le capteur :
Cette mesure est utile pour faire la MAP même sans motorisation : plus la valeur est petite et plus la MAP sera bonne.

Voici une bonne description.
Cette formule est celle que j'utilise dans mon soft.

cliquer ici














Cercis Astro : Dslr Star
Votre assistant en astrophotograhie

Caractéristiques techniques :
Contrôleur Cercis Astro Dslr Star
Contrôle à distance à l'aide d'un PC ou directement avec l'appareil photo numérique
Compatibilité avec Canon EOS : 300D, 350D, 400D, 10D, 20D, 30D, 20Da, 5Det Nikon D50, D70, D70s
Fonctions : Intervallomètre - Relevage du miroir - Aide à la mise au point - Interface autoguidage - Prise automatique de Darks, Flats, Offset
Port autoguideur TTL compatible avec montures équipées d'un port d'autoguidage type SBIG
Alimentation 9-15 V DC à 500mA maximum - Pile incluse Energizer CR2032 durée de vie 1 à 2 an
Mémoire non volatile pour sauvegarder des paramètres de prises de vue
Boîtier métallique - Dimensions (Longueur x Largeur x Epaisseur) : 119mm x 94mm x 33mm
Poids Contrôleur seul : 300g - Poids du colis d'expédition : 500g
Température de fonctionnement et de stockage : -30°C à 50°C
Câble USB vers PC - Alimentation prise secteur 12V DC - Capteur de température interne - CD avec logiciel : inclus
Capteur de température extérieure - Câble d'autoguidage - Câble allume-cigare : optionnels


MANUEL Cercis Astro DSLR STAR (FR) en PDF :

cliquer ici


MANUEL Cercis Astro DSLR STAR (EN) en PDF :

cliquer ici
INTRODUCTION


La photographie du Ciel Profond de Dominique Boutigny :

cliquer ici


Astro Images Processing APN 2009 de Jérome Rudelle (Astro JéJé ) :

cliquer ici
TUTORIAUX ACQUISITION AVEC UN APN :

ACQUISITION ASTROPHOTO :
(Club Polaris) :

cliquer ici


Séance imagerie avec le logiciel APT 1.60 et un Canon 350D :

cliquer ici


------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------

TUTORIAUX PRETRAITEMENT AVEC UN APN :

LOGICIEL IRIS :

Télécharger IRIS 5.59 (24 juin 2010) :

cliquer ici


Tutoriel IRIS en Vidéo :

cliquer ici


1)- MANUEL UTILISATEUR par Christian Buil:

cliquer ici

cliquer ici


2)- Débuter avec IRIS :

cliquer ici


3)- PETITE AIDE POUR DEBUTER AVEC IRIS ET UN CANON 350D :

cliquer ici


4)- LE TRAITEMENT DE LA PHOTO ASTRO :

cliquer ici

5)- « Pas à pas » pour Iris :

cliquer ici

------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------

A) TUTORIAUX DE PRETRAITEMENT :

1) Traitement d'une image astronomique avec IRIS et PHOTOSHOP CS2 :

cliquer ici


2)- Traitement d'une image astronomique avec IRIS et PHOTOSHOP CS2 : La suite ...

cliquer ici


3) Le prétraitement des images d'APN :

cliquer ici


4) Leçon 29 : Le traitement des images d'appareils photographiques numériques :

cliquer ici


5) Aide IRIS Feuille de route pour traiter les images d'appareils photos numériques :

cliquer ici


B) QUELQUES TUTORIAUX DETAILLES :

La Liste complète voir :

cliquer ici


1) INTRODUCTION :

Aide IRIS Ouvrir un fichier image :

cliquer ici


Aide IRIS Charger et afficher une image RAW d'appareil photo numérique :

cliquer ici


Aide IRIS Sauvegarder une image :

cliquer ici


2) RAW :

Comprendre le format RAW :

cliquer ici


Le format raw :

cliquer ici


DU BON USAGE DES APPAREILS PHOTOGRAPHIQUES NUMERIQUES EN ASTRONOMIE CANON EOS 10D :

cliquer ici


Le traitement des RAW sous IRIS :

cliquer ici


Aide IRIS Le prétraitement des images d'appareil photographiques numériques reflex :

cliquer ici


3) CALCULS DES IMAGES MAITRES NOIR ET BLANC :

cliquer ici


4) LE PRETRAITEMENT DES IMAGES D'APPAREIL PHOTOGRAPHIQUES NUMERIQUES REFLEX :

cliquer ici


5) Aide IRIS Prétraitement des images noir et blanc (1/2)

cliquer ici


6) Aide IRIS Prétraitement des images noir et blanc (2/2)

cliquer ici


7) La réalisation d'un film flat-field (PLU) :

cliquer ici


8) Suppression des poussières :

cliquer ici

TUTORIAUX TRAITEMENT AVEC UN APN :


1) Traitement d’images APN avec Iris :

cliquer ici


2) Traitement images APN avec IRIS :

cliquer ici


3) Traitement d'une image astronomique avec IRIS et PHOTOSHOP CS2 :

cliquer ici
TUTORIAUX DIVERS DE TRAITEMENT AVEC UN APN :


1) Logiciels de traitement :

cliquer ici


2) DeepSkyStacker :

cliquer ici

cliquer ici


3) Pixinsight-Standard :

cliquer ici


4) PixInsight :

cliquer ici


5) Deep Sky Image Processing :

cliquer ici



Caméras CCD ATIK 16 IC-S monochrome (Mai 2010)




Capteur ICX-415 :

Les ATIK 16 IC-S se distingue par la présence d'un capteur ICX-415. La surface du capteur est 31.35mm2 sont pratiquement un facteur 2 par rapport aux ATIK 16IC et 4 comparativement à une webcam Vesta ou ToUcam (surface de 9.63mm2). Ce capteur Sony est dans les ATIK 16 IC-S, à la fois refroidis par effet thermo-électrique (module Peltier et ventilateur intégré) et proposés à un prix attractif.

Le bruit est alors très faible permettant, suivant la qualité du suivi de votre monture, d'utiliser des temps de poses de plusieurs minutes. L'électronique développée par ATIK autour de chaque caméra utilise un convertisseur analogique/numérique sur 16 Bits (procure une meilleure "dynamique" des images avec l'affichage de 65500 niveaux de gris). Photographiez de nombreux objets du ciel profond (nébuleuses, amas globulaires, galaxies. Il est même possible d'ajouter sur les télescopes à grandes focales type Schmidt-Cassegrain un réducteur à f/6.3 ou f/3.3 (sans déformation des étoiles sur les bords du champ).

Ces caractéristiques techniques sont proches du capteur ICX-429 des ATIK 16. Les surfaces sont les mêmes, l'ICX-415 est moins bruité mais présente une moins sensibilité en particulier dans le H-Alpha. L'enveloppe extérieure des ATIK 16 IC-S est en aluminium anodisé pour une parfaite protection et solidité. Le capteur est positionné le plus proche possible de l'entrée (filetage T femelle sur lequel est vissé un adaptateur démontable M42/coulant 31.75mm). Le back focus (tirage optique) est alors minime (beaucoup plus court que pratiquement toutes les autres caméras CCD). La distance entre le capteur et l'entrée de la caméra est donc de seulement 13mm engendrant une plus grande compatibilité avec certains télescopes type Newton au back focus généralement faible. A l'arrière du capteur le module de refroidissement Peltier est associé à un ventilateur protégé par une grille. L'ensemble par effet thermo-électrique réduit la température en 2-3 minutes à 20° sous la température ambiante.

Refroidissement Peltier, capteur couleur ou monochrome :

Ce système de refroidissement, proche de caméras à prix beaucoup plus élevés, combiné au capteur Sony procure un très faible bruit et un très bon rapport signal/bruit autorisant l'astrophotographe à poser jusqu'à 10 minutes par pose. Pour les débutants et ceux qui désirent obtenir rapidement de bons premiers résultats sans passer trop de temps derrière l'ordinateur (tant au niveau de prise de vue que lors du traitements) les modèles de caméras couleurs sont conseillés. Gardez alors un souvenir des plus objets du ciel profond que vous avez l'habitude d'observer.



Caractéristiques techniques :

Modèle : ATIK 16 IC-S N&B (Réf : ATK16ICNB)
Capteur : Noir et Blanc Sony HAD ICX 415 AL - Matrice : 782 x 582 - 325 546 pixels
Taille des pixels : 8.3 x 8.3 microns - Taille capteur : 6.49mm x 4.83mm - Diagonale : 8.09mm - Surface : 31.35mm2
Numérisation : 16 Bits.
Temps d'exposition minimum : 1/1000 sec - Temps d'exposition maximum : illimité.
Obturateur : électronique.
Antiblooming : ABG seulement (Non-ABG indisponible)
Bruit de lecture : 8e- RMS
Durée du transfert d'une image pleine trame : 5 secondes.
Compatibilité : USB 1.1 - Câble USB vers PC/Mac fourni en standard
Refroidissement : Thermoélectrique - Module Peltier jusqu'à -20°C sous la température ambiante
Alimentation : par le câble allume cigare 12V fourni en standard - Consommation électrique : 550mA
Port autoguidage type ST-4 inclus - Câble optionnel (Réf : ATKST4)
Poids : 350g
Connexion : Adaptateur 31.75mm/filetage T M42 mâle inclus (adaptation directe dans les porte-oculaires de même dimensions)
Back focus (approx.) : 13mm pour l'ATIK 16 IC-S - Distance entre le capteur et le bord du filetage T femelle
Epaisseur de la fenêtre de protection optique : 2mm
Logiciels "Capture" sur CD-ROM.
Manuel d'instruction fourni en standard


Quickstart v2 FR :

cliquer ici

Manuel ATIK 16IC (S) FR :

cliquer ici


OPTIQUE ET VISION
6 bis avenue de l'esterel BP69 06162 JUAN LES PINS
Tél.04.93.61.18.83 Fax.04.92.93.09.83
DEROULEMENT D'UNE SEANCE IMAGERIE CP EN VERSION NOMADE
MATERIEL :

Notice officielle HEQ 5 Pro GoTo :

cliquer ici


Monture HEQ 5 Pro GoTo :

cliquer ici


Notice du câble USB-EQ6 Direct Interface (sert à piloter la HEQ5 Pro GoTo avec EQMOD) :

cliquer ici


Pilotage à distance Canon EOS 350D :

cliquer ici


Tout d'abord ceci est très important :

Ne pas oublier Murphy (lui il ne vous oublie jamais) !
Pour un passage au numérique il risque de planner au dessus de votre tête pendant un bon moment (quelques mois au minimum).
Donc attention, avant de se peler le jonc dehors par de fraiches nuits hivernales, il est vivement conseiller de tous "tester" et "retester" en journée afin de limiter la galère le soir venu.
DETAIL D'UNE SEANCE IMAGERIE CP EN VERSION NOMADE :

- Essayer d'arriver avant la nuit pour tout mettre en place.
- Déchargement de la voiture.
- Pendant ce temps le tube de la lunette se met en température (comptez minimum 1 à 2
heures).
- Installation du trépied et l'orientant vers le nord.
- Avant toute chose installer un tapis, car il y a plein de bricoles qui vont tomber par
terre un jour ou l'autre :
des vis, des câbles, des oculaires, des filtres, la paire de lunette, des cartes...
- Pose de la monture.
- Pose des contrepoids.
- Mise en place du tube.
- Installation de la lunette-guide avec son capteur d'auto-guidage.
- Déroulage des câbles divers et variés qui prend du temps (le plus dur est de les mettre
à plat par terre pour éviter de se prendre les pieds dedans dans le noir).
- Autoguidage au choix de l'utilisateur :
avec un PC : Guide Master V2.025 ou PHD Guiding 1.10.6.
sans PC : LVI 2 SmartGuider.
- Branchement des fils d'autoguidage sur la raquette de la monture.
- Installation du réducteur de focale.
- Installation suivant le genre d'imagerie CP :
A)- version Webcam Philips SPC 900 SC
B)- version camera video DMK
C)- version Canon 350D
D)- version camera CCD
- Equilibrage de la monture une fois que tout est monté, la lunette et son auto-guidage,
les câbles, la pré-mise au point (on fait une marque sur le porte-oculaire pour
repérer la mise au point).
L'équilibrage de l'ensemble doit être fait en ascension droite AD et en déclinaison DEC.
- En général l'étoile polaire apparaît juste avant la nuit tombée !
- Mise en station de la monture en charge (car cela peut bouger quand on rajoute du
poids) avec le viseur polaire :

cliquer ici

- Vérification et affinage de l'alignement polaire.
Les montages et équilibrages ont souvent tendance à modifier légèrement cet alignement.
- Pose de la 1ère batterie indépendante pour la monture.
- Pose de la 2ème batterie indépendante servant exclusivement à alimenter l'ordinateur
portable.
- Pose de la 3ème batterie indépendante à alimenter exclusivement la caméra CCD.
- Pose du transformateur 12V/220V et branchement à la 2ème batterie.
- Installation de la table pliante, pose de l'ordinateur portable sur la table.
- Branchement de l'ordinateur sur le transformateur 220V/12V.
- Branchement du Canon 350D, CCD sur la 3ème batterie.
- Démarrage de l'ordinateur.
- Allumage de la monture.
- Démarrage du logiciel Carte du Ciel.
- Démarrage de EQMOD.
- Effectuer un alignement 3 étoiles :

cliquer ici

- Lancement du logiciel d'acquisition.
A)- VERSION WEBCAM :


Logiciel wxastrocapture 1.7.2 :

cliquer ici


Tutoriel wxastrocapture :

cliquer ici


Logiciel AstroSnap 1.3e :

cliquer ici


Fichier d'aide astrosnap_help_fr_v13.zip :

cliquer ici


Tutoriel Astrosnap V1.3c :

cliquer ici

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Lancer le logiciel de capture.

- Paramétrer le logiciel :
- Lancer la caméra en mode prévisulisation en cliquant sur l'onglet "start" du menu
"camera".
- choisir la camera et validez en cliquant sur OK.
- Désormais la caméra est active et les images directement visibles (images vidéos).
- Mettre au format 640 X 480 avec le bouton "Format" du menu "Video".
- Dans ce même menu, cliquez sur "Source" pour ouvrir réglages de la Webcam.
- Décochez la case "réglages" "Entièrement automatique".
- Sélectionnez la case "taux images de 5".
- Sélectionnez onglet "Commandes caméra".
- Décochez le mode "exposition Automatique" (le réglage de la vitesse d'obturation n'est
désormais plus actif).
Nota : avec une caméra en mode RAW, ne pas oublier de cliquer sur "Restaurer usine"
pour rendre ce mode actif.
- Réglez le gain entre 50 et 100% (plus le gain est élevé et plus le capteur est
sensible, mais plus le bruit est visible).
- Dans le menu "Camera", cliquez sur "Long exposure" pour passer la webcam en mode longue
pose.
Une nouvelle fenêtre s'ouvre, avec le temps de pose et le nombre d'images que l'on
désire pour l'objet à imager.
Avec un capteur couleur d'origine ===> 40 à 60 secondes maximum.
AstroSnap prend en charge de manière automatique l'ensemble des poses.
Quand on lance la commande, il ne faut surtout pas omettre d'enregistrer les images
acquises :
- Il faut indiquer dans la fenêtre "Intégration Window" l'endroit où les images seront
enregistrées (Prefix) et sous quel nom.
- Cliquez sur "Auto Save".
La webcam est prête à acquérir des images.

- Réglage des paramètres de ===> Webcam
B)- VERSION DMK :


Logiciel IC Capture 2.2.248.1000 FR :

cliquer ici


Bug sur le logiciel IC capture 2.2 des DMK :

cliquer ici


Driver pour IC Capture 2.2 :

cliquer ici


Mode d’emploi d’utilisation de la DMK par HAlfie :

cliquer ici


Lire les AVI d’une DMK 21 avec IRIS :

cliquer ici


huffyuv-2.1.1.zip :

cliquer ici


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Réglage des paramètres de ===> DMK
C)- VERSION CANON 350D :


- Réglage des paramètres de ===> CANON :
- Vérification des paramètres du Canon 350D mettre en mode :
JPEG pour le cadrage et mise au point.
- Pointage de l'objet.
- Lancement d'une pose pour faire :
a)- Cadrage de l'objet.
b)- Contrôle de la mise au point avec des poses plus longues
Allers et retours incessant entre le porte-oculaire et l'ordinateur durant la phase de
mise au point.
Ou bien utilisez la méthode suivante :

Effectuez une MAP grossière rapide (quelques secondes) sur une étoile proche de la cible sur le viseur,
puis ensuite les aigrettes mais avec le PC et le logiciel APN-focus.
Le logiciel Eos utility permet de rapatrier sur le PC les photos qui se trouvent sur la carte mémoire du
350D.
Dès qu'on rapatrie une photo elle va par défaut se mettre dans un répertoire ayant pour nom la date :
par exemple 23-01-2008.
Si tu demandes à apnfocus de surveiller ce répertoire, chaque fois que EOS utility envoie une photo sur
le PC elle est affichées sur l'écran du PC.
Il l'affiche en fort zoom dans une petite fenêtre avec à coté la précédente image.
Si la nouvelle est meilleur (aigrettes plus longues et fines) on la place dans la fenêtre de référence,
on modifie un poil la MAP et nouvelle photo, nouvelle comparaison.
Si meilleur elle prend la place de la référence, sinon MAP dans l'autre sens.
En 10-12 photos et moins de 5 minutes on a une MAP super.
Pour finir la MAP faite sur une étoile lumineuse et proche est verrouillée , puis Goto sur la cible.
Quand la mise au point est proche, si l'étoile sature aller en chercher une plus faible
au hasard dans le champ.
On fignole la mise au point (sur l'étoile polaire).

Tutoriel apnfocus :

cliquer ici

Logiciel apnfocus.zip :

cliquer ici


CANON 350D Fonctions du Menu :

cliquer ici



D)- VERSION CAMERA CCD :


- Démarrage du refroidissement de la caméra.

Pendant ce temps, la caméra continue à se refroidir.

- Réglage des paramètres de ===> CCD.


1)- Manuel ATIK 16IC (S) FR :

cliquer ici


2)- Quickstart v2 FR :

cliquer ici


3)- Réglages ATIK avec Artemis Capture :

cliquer ici


4)- ATIK Manuel Roue à filtres EFW USB FR :

cliquer ici
- Pose sur la table de l'atlas Uranometria:

cliquer ici

- Pointage du télescope vers une étoile brillante.
- Une fois que c'est fait : calibrer l'autoguidage.
- Pose casse-croûte, disons une petite heure (le temps de la mise en température
de la lunette):


A PARTIR D'ICI IL Y A DEUX POSSIBILITEES

1)- Si la monture n'est pas équipée d'un GoTo :

Cela se déroule de la façon suivante :
A)- VERSION WEBCAM :


Ce soir, par exemple on décide de prendre l'amas globulaire M13 :

cliquer ici


- Pointage sur l'amas globulaire M13.
- mode RAW.
- Gain à 50%.
- Gamma à 100%.
- Démarrer l'acquisition de 193 images de 10 secondes (32 minutes).
- Lorsque toutes les images sont faites :
- Prendre une série de darks avec le gain et le temps de pose strictement identique aux images acquises et
avec un bouchon sur l'entrée de l'instrument..
- Prendre une série de 15 offsets avec un temps de pose de 1/10000 s et avec un bouchon sur l'entrée de
l'instrument.
- Prendre une série de 20 flats.

Nota : Le tout enregistré sous des appellations différentes pour ne pas les confondre lors du traitement.
B)- VERSION DMK :


Ce soir, par exemple on décide de prendre l'amas globulaire M13 :

cliquer ici


- Pointage sur l'amas globulaire M13.
- Démarrer l'acquisition de 100 images de 4 secondes (6 minutes 40 secondes).
- Lorsque toutes les images sont faites :
- Prendre une série de 10 darks avec le gain et le temps de pose strictement identique aux images acquises et
avec un bouchon sur l'entrée de l'instrument..
- Prendre une série de 15 offsets avec un temps de pose de 1/10000 s et avec un bouchon sur l'entrée de
l'instrument.
- Prendre une série de 20 flats.

Nota : Le tout enregistré sous des appellations différentes pour ne pas les confondre lors du traitement.
C)- VERSION CANON 350D :


Séance imagerie avec le logiciel APT :

cliquer ici

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce soir, par exemple on décide de prendre NGC 2261 :

cliquer ici


Mode RAW :

- Pointage sur NGC 2261.
- Lancement d'une pose de 10 secondes pour vérifier que NGC 2261 y est.
- Recadrage de l'objet à la raquette.
Attention à ne pas se tromper de sens...
- OK, l'objet est au centre.
- Recherche d'une étoile guide. Dans la Voie Lactée cela pullule.
- Lancement de l'autoguidage. Attendre un peu qu'il se stabilise sur l'étoile.

Nous voulons avoir un Gain en RSB de 4 donc il faudra effectuer 16 poses !

- Lancement de la 1ère pose de 2 minutes.
- Lancement de la 2ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 3ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 4ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 5ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 6ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 1er "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 2ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 3ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 4ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 5ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 6ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 1er "offset".
- Lancement du 2ème "offset".
- Lancement du 3ème "offset".
- Lancement du 4ème "offset".
- Lancement du 5ème "offset".
- Lancement du 6ème "offset".

- Aller faire pipi ===> à vous de choisir la méthode :

cliquer ici

ou

cliquer ici


Enlever le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de l'enlever, si si ....)

- Lancement de la 7ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 8ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 9ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 10ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 11ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 12ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 7ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 8ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 9ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 10ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 11ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 12ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 7ème "offset".
- Lancement du 8ème "offset".
- Lancement du 9ème "offset".
- Lancement du 10ème "offset".
- Lancement du 11ème "offset".
- Lancement du 12ème "offset".

Enlever le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de l'enlever, si si ....)

- Lancement de la 13ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 14ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 15ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 16ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 13ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 14ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 15ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 16ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 13ème "offset".
- Lancement du 14ème "offset".
- Lancement du 15ème "offset".
- Lancement du 16ème "offset".

- Il fait froid ===> 32 x 2 minutes = 64 minutes, c'est long.

- À la fin : les flats ===> avec une boite à flats.

Nota:
Les offsets peuvent être réalisés à n'importe quel moment de la séance, mais il est conseillé pour les darks d'en prendre une série en début de séance, une au milieu et une dernière à la fin de la séance.
D)- Caméra CCD :


Ce soir, par exemple on décide de prendre NGC 2261 :

cliquer ici


La caméra est en train de se refroidir :
(cela me laisse le temps de trouver la bonne page de l'atlas Uranometria).


En binning 1x1 :

- Recherche de la page de l'atlas Uranometria pour pointer NGC 2261.
- Pointage manuel de la région indiquée par la carte avec le chercheur sur NGC 2261.
Être méticuleux (chercheur bien réglé) pour avoir l'objet sur le capteur.
- OK, on y est, et le 1er "dark" est fini...
- Lancement d'une pose de 10 secondes en binning 2x2 pour vérifier que NGC 2261 y est.
Oui, mais elle est en haut à gauche !
- Recadrage de l'objet à la raquette.
Attention à ne pas se tromper de sens...
- OK, l'objet est au centre.
- Recherche d'une étoile guide. Dans la Voie Lactée cela pullule.
- Lancement de l'autoguidage. Attendre un peu qu'il se stabilise sur l'étoile.

Nous voulons avoir un Gain en RSB de 4 donc il faudra effectuer 16 poses !

- Lancement de la 1ère pose de 2 minutes.
- Lancement de la 2ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 3ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 4ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 5ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 6ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 1er "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 2ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 3ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 4ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 5ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 6ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 1er "offset".
- Lancement du 2ème "offset".
- Lancement du 3ème "offset".
- Lancement du 4ème "offset".
- Lancement du 5ème "offset".
- Lancement du 6ème "offset".

- Aller faire pipi ===> à vous de choisir la méthode :

cliquer ici

ou

cliquer ici


Enlever le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de l'enlever, si si ....)

- Lancement de la 7ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 8ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 9ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 10ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 11ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 12ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 7ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 8ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 9ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 10ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 11ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 12ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 7ème "offset".
- Lancement du 8ème "offset".
- Lancement du 9ème "offset".
- Lancement du 10ème "offset".
- Lancement du 11ème "offset".
- Lancement du 12ème "offset".

Enlever le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de l'enlever, si si ....)

- Lancement de la 13ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 14ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 15ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 16ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 13ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 14ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 15ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 16ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 13ème "offset".
- Lancement du 14ème "offset".
- Lancement du 15ème "offset".
- Lancement du 16ème "offset".

- Il fait froid ===> 32 x 2 minutes = 64 minutes, c'est long.

- À la fin : les flats ===> avec une boite à flats.

Nota:
Les offsets peuvent être réalisés à n'importe quel moment de la séance, mais il est conseillé pour les darks d'en prendre une série en début de séance, une au milieu et une dernière à la fin de la séance.

Nota:
Dans la mesure où le refroidissement du capteur et le contrôle de sa température permet, dans bien des cas de s'affranchir de la longue et pénible séance d'acquisition de darks.
Dans la mesure où l'on peut régler la température de son capteur, il est possible en effet de se constituer une bibliothèque de darks, à différentes températures.
Nota :
- Toutes les 30 minutes ne pas oublier de vérifier et de retoucher la mise au point de temps à autre.
- Pour le cadrage, j'utilise : "Carte du Ciel" ou "Astrosky".
- Des nuages qui arrivent lorsque tout est réglé, du raccord qu'on a oublié chez soi et qui es indispensable ou la monture qui veut absolument se retourner à la deuxième prise de vue.
2)- Si la monture est équipée d'un GoTo (très utile en ciel pollué):

Cela se déroule de la façon suivante :
A)- VERSION WEBCAM :


Ce soir, par exemple on décide de prendre l'amas globulaire M13 :

cliquer ici


- Pointage sur l'amas globulaire M13.
- mode RAW.
- Gain à 50%.
- Gamma à 100%.
- Démarrer l'acquisition de 193 images de 10 secondes (32 minutes).
- Lorsque toutes les images sont faites :
- Prendre une série de 20 darks avec le gain et le temps de pose strictement identique
aux images acquises et avec un bouchon sur l'entrée de l'instrument..
- Prendre une série de 15 offsets avec un temps de pose de 1/10000 s et avec un bouchon
sur l'entrée de l'instrument.
- Prendre une série de 20 flats.

Nota : Le tout enregistré sous des appellations différentes pour ne pas les confondre lors du traitement.
B)- VERSION DMK :


Ce soir, par exemple on décide de prendre l'amas globulaire M13 :

cliquer ici


- Pointage sur l'amas globulaire M13.
- Démarrer l'acquisition de 100 images de 4 secondes (6 minutes 40 secondes).
- Lorsque toutes les images sont faites :
- Prendre une série de 10 darks avec le gain et le temps de pose strictement identique aux images acquises et
avec un bouchon sur l'entrée de l'instrument..
- Prendre une série de 15 offsets avec un temps de pose de 1/10000 s et avec un bouchon sur l'entrée de
l'instrument.
- Prendre une série de 20 flats.

Nota : Le tout enregistré sous des appellations différentes pour ne pas les confondre lors du traitement.
C)- VERSION CANON 350D :

Séance imagerie avec le logiciel APT :

cliquer ici

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce soir, par exemple on décide de prendre NGC 2261 :

cliquer ici


Mode RAW :

- Pointage au GoTo sur NGC 2261.
- Lancement d'une pose de 10 secondes pour vérifier que NGC 2261 y est.
- Si GoTo très performant (Gemini L4) : OK, l'objet est au centre.
- Si GoTo moins performant (monture d'entrée de gamme) : Recadrage de l'objet à la
raquette.
Attention à ne pas se tromper de sens...
- Recherche d'une étoile guide. Dans la Voie Lactée cela pullule.
- Lancement de l'autoguidage. Attendre un peu qu'il se stabilise sur l'étoile.

Nous voulons avoir un Gain en RSB de 4 donc il faudra effectuer 16 poses !

- Lancement de la 1ère pose de 2 minutes.
- Lancement de la 2ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 3ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 4ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 5ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 6ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 1er "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 2ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 3ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 4ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 5ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 6ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 1er "offset".
- Lancement du 2ème "offset".
- Lancement du 3ème "offset".
- Lancement du 4ème "offset".
- Lancement du 5ème "offset".
- Lancement du 6ème "offset".

- Aller faire pipi ===> à vous de choisir la méthode :

cliquer ici

ou

cliquer ici


Enlever le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de l'enlever, si si ....)

- Lancement de la 7ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 8ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 9ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 10ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 11ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 12ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 7ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 8ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 9ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 10ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 11ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 12ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 7ème "offset".
- Lancement du 8ème "offset".
- Lancement du 9ème "offset".
- Lancement du 10ème "offset".
- Lancement du 11ème "offset".
- Lancement du 12ème "offset".

Enlever le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de l'enlever, si si ....)

- Lancement de la 13ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 14ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 15ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 16ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 13ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 14ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 15ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 16ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 13ème "offset".
- Lancement du 14ème "offset".
- Lancement du 15ème "offset".
- Lancement du 16ème "offset".

- Il fait froid ===> 32 x 2 minutes = 64 minutes, c'est long.

- À la fin : les flats ===> avec une boite à flats.

Nota:
Les offsets peuvent être réalisés à n'importe quel moment de la séance, mais il est conseillé pour les darks d'en prendre une série en début de séance, une au milieu et une dernière à la fin de la séance.
D)- Caméra CCD :


Ce soir, par exemple on décide de prendre NGC 2261 :

cliquer ici


La caméra est en train de se refroidir :
(cela me laisse le temps de trouver la bonne page de l'atlas Uranometria).

En binning 1x1 :

- Pointage au GoTo sur NGC 2261.
- Lancement d'une pose de 10 secondes en binning 2x2 pour vérifier que NGC 2261 y est.
- Si GoTo très performant (Gemini L4) : OK, l'objet est au centre.
- Si GoTo moins performant (monture d'entrée de gamme) : Recadrage de l'objet à la
raquette.
Attention à ne pas se tromper de sens...
- OK, l'objet est au centre.
- Recherche d'une étoile guide. Dans la Voie Lactée cela pullule.
- Lancement de l'autoguidage. Attendre un peu qu'il se stabilise sur l'étoile.

Nous voulons avoir un Gain en RSB de 4 donc il faudra effectuer 16 poses !

- Lancement de la 1ère pose de 2 minutes.
- Lancement de la 2ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 3ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 4ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 5ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 6ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 1er "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 2ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 3ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 4ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 5ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 6ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 1er "offset".
- Lancement du 2ème "offset".
- Lancement du 3ème "offset".
- Lancement du 4ème "offset".
- Lancement du 5ème "offset".
- Lancement du 6ème "offset".

- Aller faire pipi ===> à vous de choisir la méthode :

cliquer ici

ou

cliquer ici


Enlever le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de l'enlever, si si ....)

- Lancement de la 7ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 8ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 9ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 10ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 11ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 12ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 7ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 8ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 9ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 10ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 11ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 12ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 7ème "offset".
- Lancement du 8ème "offset".
- Lancement du 9ème "offset".
- Lancement du 10ème "offset".
- Lancement du 11ème "offset".
- Lancement du 12ème "offset".

Enlever le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de l'enlever, si si ....)

- Lancement de la 13ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 14ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 15ème pose de 2 minutes.
- Lancement de la 16ème pose de 2 minutes.

Mettre le bouchon obturateur sur la lunette (certaine personne oublie de le mettre, si si ....)

- Lancement du 13ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 14ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 15ème "dark" de 2 minutes.
- Lancement du 16ème "dark" de 2 minutes.

- Lancement du 13ème "offset".
- Lancement du 14ème "offset".
- Lancement du 15ème "offset".
- Lancement du 16ème "offset".

- Il fait froid ===> 32 x 2 minutes = 64 minutes, c'est long.

- À la fin : les flats ===> avec une boite à flats.

Nota:
Les offsets peuvent être réalisés à n'importe quel moment de la séance, mais il est conseillé pour les darks d'en prendre une série en début de séance, une au milieu et une dernière à la fin de la séance.

Nota:
Dans la mesure où le refroidissement du capteur et le contrôle de sa température permet, dans bien des cas de s'affranchir de la longue et pénible séance d'acquisition de darks.
Dans la mesure où l'on peut régler la température de son capteur, il est possible en effet de se constituer une bibliothèque de darks, à différentes températures.
Nota :
- Toutes les 30 minutes ne pas oublier de vérifier et de retoucher la mise au point de temps à autre.
- Pour le cadrage, j'utilise : "Carte du Ciel" ou "Astrosky".
- Des nuages qui arrivent lorsque tout est réglé, du raccord qu'on a oublié chez soi et qui es indispensable ou la monture qui veut absolument se retourner à la deuxième prise de vue.
LE LENDEMAIN :

- Allumage de l'ordinateur de bureau.
- Démarrer le logiciel de traitement d'images astro.
- Faire la moyenne des flats.
- Faire la moyenne des darks.
- Soustraire les darks à toutes les images de la nuit (dont les "flats").
- Additionner en les recalant toutes les images de NGC 2261.
- Diviser chaque image unitaire par le flat (surtout si en plus nous avons fait du
dithering entre chaque pose) !
- Contempler les images.
Oh, ce serait pas un petit astéroïde, ici ?
- Démarrer "Guide". Vérifier s'il y a un astéroïde.
- S'amuser avec le traitement d'image, par exemple essayer de faire un gradient
rotationnel sur NGC 2261 pour voir ce que ça donne...
- Bref : l'observation se poursuit de jour grâce à l'examen de l'image.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TUTORIAUX CIEL PROFOND :

PRETRAITEMENT :

1)- Listing pour traiter les images webcam ciel profond avec IRIS :

cliquer ici


2)- CP avec REGISTAX, IRIS et AstroSnap :

cliquer ici


3)- Les étapes de traitement d’images d’APN avec IRIS :

cliquer ici


4)- Traitement CP APN avec IRIS :

cliquer ici


5)- Traitement d’images APN avec Iris :

cliquer ici


6)- Traitement images APN par IRIS :

cliquer ici


7)- Traitement images APN avec IRIS :

cliquer ici


8)- Traitement d'images CCD avec IRIS par Philippe Deverchère Juillet 2008 :

cliquer ici


9)- Traitement de series d’images pour réaliser une courbe de lumière :

cliquer ici


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TRAITEMENT :

MONOCHROMIE :

1)- Traitement Ciel Profond N&B CCD avec IRIS par Seriousmath :

cliquer ici


2)- Traitement Ciel Profond monochromes CCD avec IRIS.pdf :

cliquer ici


TRICHROMIE :

1)- Traitement Ciel Profond LRVB CCD N&B sous IRIS par pascvale13 :

cliquer ici


2)- Tutoriel IRIS LRVB :

cliquer ici


3)- IRIS Retrait gradient :

cliquer ici
PLANETAIRE



SKYWATCHER Maksutov 180 Pro (Janvier 2012)

Le télescope MAK180 est le dernier né de cette nouvelle génération d'instruments SkyWatcher Pro Series.
Son diamètre de 180 mm avec une longueur focale résultante de 2700 mm lui confère un rapport d'ouverture de F/D=15 lui assurant une polyvalence pour des observations visuelles planétaires et amas stellaires mais aussi en imagerie argentique et numérique.
Le système optique est composé d'un miroir primaire, d'un miroir secondaire et d'un ménisque concave traité antireflet multicouches situé à l'avant du tube.
La focalisation est effectuée par translation du miroir primaire pour offrir une course de mise au point suffisante avec de nombreux accessoires.
L'assemblage du tube optique sur la monture se fait directement par queue d'aronde.

Caractéristiques:
Combinaison optique Maktsutov avec ménisque traité antireflet multicouches.
Diamètre 180 mm.
Longueur focale 2700 mm.
Poids: 9 kg

Equipement standard:
Renvoi coudé coulant 31.75 mm.
Deux oculaires coulant 31.75 mm LET 20 et LET 9 mm avec bonnettes twist up micrométriques.
Grossissements standards: 135x et 300x.
Chercheur 9 x 50.


OPTIQUE ET VISION
6 bis avenue de l'esterel BP69 06162 JUAN LES PINS
Tél.04.93.61.18.83 Fax.04.92.93.09.83



Robofocus (Janvier 2012)

Le Robofocus est basé sur l’utilisation d’un moteur pas à pas s’installant sur le système de mise au point des instruments d’astronomie. Le pilotage numérique du moteur permet de commander et de connaître de façon très précise la position du système de mise au point. Le Robofocus est pilotable à distance par PC par envoi d’ordre permettant de gérer la mise au point avec un contrôle total. Vous pouvez vérifierez les résultats en prenant des images de contrôle avec votre caméra CCD et juger si la mise au point est bonne. Si vous êtes situé à côté de l’instrument, vous pouvez également agir sur les boutons situés sur l'unité de commande du Robofocus tout en regardant à l’oculaire.

Qu’apporte le Robofocus

Grâce au Robofocus vous pouvez faire des ajustements de mise au point hyper précis de sorte que vous puissiez finalement profiter pleinement de la résolution de votre système optique pour des applications visuelles ou d’imagerie CCD. Vous pouvez repositionner la mise au point comme vous le souhaitez, modifier en fonction des différentes options utilisées (Barlow, filtres, réducteur de focale, roue à filtres, etc…) et revenir au réglage optimal en fonction du montage optique. Vous pouvez mettre en mémoire ces différentes combinaisons pour retrouver le focus lors des changements de configuration. Vous pouvez également agir à distance depuis votre observatoire ou tout autre lieu où vous vous trouver grâce la commande déportée par ordinateur (PC).
Le Robofocus rend la mise au point en CCD particulièrement facile. La mise au point, étape critique, est obtenue en moyenne en 3 à 5 minutes après seulement la prise d'une demi-douzaine d’image en binning 2x2. Sur certains instruments, le foyer peut se déplacer de façon spectaculaire en fonction de la variation de la température, aussi, en liaison avec une sonde de température intégrée au boîtier ou déportée (optionnelle), le logiciel de pilotage du Robofocus intégre une routine permettant, après étalonnage, de tenir compte de cette variation et compense ainsi automatiquement la mise au point lors de la pose. Autre point superbe, il peut également être utilisé au sein d'une suite logicielle intégrant les logiciels CCDSOFT, MaxMimDL, Astro Art4.0 afin de réaliser la mise au point totalement automatiquement (autofocus).


OPTIQUE ET VISION
6 bis avenue de l'esterel BP69 06162 JUAN LES PINS
Tél.04.93.61.18.83 Fax.04.92.93.09.83



Roue à filtre ATIK EFW2 avec son adaptateur 50,8mm (Janvier 2012)

Atik a remplacé l'EFW-USB par une roue à filtres plus évolutive, qui satisfera tous les astrophotographes, quel que soit leur dispositif de prise de vues.
Contrairement au modèle précédent (EFW-U) de la marque cette roue à filtre intègre directement la connectique USB et 12V d'alimentation.

L'EFW2 est une tourelle de grande taille.

Côté raccords elle est équipée de deux raccordement M54 :
- Entrée femelle : permettant l'emploi de capteur jusqu'à 35mm, la roue à filtre est livrée avec un adaptateur 50.8mm (2") côté instrument.
- Sortie mâle : M42x0.75 (T2) côté caméra.

Chaque EFW2 peut être commandée avec un carrousel spécifique.
Il est ensuite possible d'acheter un carrousel à l'unité, en cas de besoin.
Des carrousels sont disponibles :
un 9x31.75mm (1.25")
un 7x36mm, 5x50mm non montés
un 5x50.8mm(2")

Grâce à sa conception ultra plate cette roue à filtre ajoutera seulement 22mm de backfocus à votre ensemble optique.

La roue doit être alimentée en 12V et elle est commandé par le biais d'un port USB 2.0.
La roue à filtre est livrée avec les drivers ASCOM (plateforme windows, win7 64bit) permettant de l'intégré à une majorité de logiciels tiers et y compris, bien entendu, le logiciel Artemis Capture d'Atik.
Ainsi qu'un petit utilitaire permettant de la commander en direct.

Accessoires livré :

* Roue à filtre EFW-2.
* Câble USB 3m.
* Adaptateur 50.8mm côté instrument.
* Adaptateur M42x0.75 (T2) mâle côté caméra.
* Alimentation prise alume-cigare.
* CD-ROM avec drivers et logiciels.
* Manuel de démarrage rapide.


Caroussel 9 positions 1.25" :

Position 1 : Filtre ASTRONOMIK Type 2c 002512 Luminance L
Position 2 : Filtre ASTRONOMIK Type 2c 002512 Rouge R
Position 3 : Filtre ASTRONOMIK Type 2c 002512 Vert V
Position 4 : Filtre ASTRONOMIK Type 2c 002512 Bleu B
Position 5 : Filtre LUMICON N°23A Rouge R
Position 6 : Filtre BAADER IR Pass 685nm Ref 2458385 Infrarouge
Position 7 : Filtre BAADER Méthane ZWL 889nm Ref 2458295 Méthane
Position 8 : Filtre BAADER U ZWL 350nm Ref 2458292 Ultraviolet
Position 9 : Vide


OPTIQUE ET VISION
6 bis avenue de l'esterel BP69 06162 JUAN LES PINS
Tél.04.93.61.18.83 Fax.04.92.93.09.83



Jeu de filtres Astronomik (Rouge Vert Bleu & Anti IR-Anti UV)
(Décembre 2011)


Chaque filtre bloque l'infrarouge, (IR et UV bloqués pour le filtre L) il ne sera donc pas nécessaire d'ajouter un nouveau filtre IR.
Tous ces filtres ont la même épaisseur, ce qui permet de conserver la mise au point lors du changement de filtre.



La clef des Etoiles
3 rue Romiguières
31000 TOULOUSE
téléphone : +33(0)5 61 22 58 55



Filtre coloré Lumicon 23A rouge clair 31.75mm (Décembre 2011)

Ce filtre renforce le contraste pour Venus et Mercure par rapport au fond de ciel. Il permet aussi d'observer les mers Martiennes, les régions polaires et les bandes sur Jupiter et Saturne.




La clef des Etoiles
3 rue Romiguières
31000 TOULOUSE
téléphone : +33(0)5 61 22 58 55
Filtre BAADER IR Pass 685nm Ref 2458385 Infrarouge


La clef des Etoiles
3 rue Romiguières
31000 TOULOUSE
téléphone : +33(0)5 61 22 58 55



Caméra CCD iNova PLA-Mx 310Kp monochrome (Décembre 2011)

Description

Cette caméra est équipée du nouveau capteur CCD Sony Exview ICX618ALA monochrome (matrice de 640 x 480 points actifs) avec un rendement quantique très élevé depuis la bande spectrale visible jusqu'au proche infrarouge.

Le domaine de prédilection de cette caméra PLA-Mx est l'imagerie planétaire et cela grâce à une excellente sensibilité sur tout le spectre visible et une vitesse d'acquisition de 62 i/s.

De plus, la possibilité de Binning 2*2 permet d'obtenir un super pixel carré de 11,2µm capable de détecter une étoile de très faible magnitude pour l'autoguidage.

Taraudage C (ce standard permet d'installer différents type d'adaptateurs, tels coulant 31.75, objectifs photographiques via une bague de liaison, etc.).

Les pilotes logiciels fournis sont compatibles uniquement avec les plates-formes Microsoft Windows.

Attention, cette caméra ne fonctionne pas avec les plates-formes MacBook sous Windows.



M42 Optic
33, rue des Gros Grès
92700 Colombes
France

Tél. : +33-(0)1 47 84 70 27
Fax : +33-(0)9 50 53 50 80





A.D.C. Correcteur de dispersion atmosphérique (Prévision achat Septembre 2012)


Chez Pierro Astro :

cliquer ici
ACQUISITION :

Le logiciel wxAstroCapture est un programme libre de capture initialement prévu pour l’usage astronomique, il est développé par Martin Burri (Suisse) et Carsten Arnholm (Norvège).
wxAstroCapture supporté par les OS suivants : Windows 2000 et XP, Linux Ubuntu 7.04 et Linux SuSE 10.2

La version en cours supporte les webcams Philips pour l’acquisition des images planétaire/lunaire/solaire et ciel profond en capturant des videos au format AVI.
La longues pose est supportée à travers le port parallèle ou série pour les webcams modifiées Sc

Guide de démarrage rapide:

* Connecter une Webcam en utilisant le menu: Camera | Connect …

Si plus d’une caméra est connéctée à l’ordinateur, une boîte de dialogue s’ouvre ainsi vous pouvez choisir quelle caméra utiliser.

* L’ajustement des propriétés de la caméra (gamma, éclat etc.) est fait par l’intermédiaire du bouton de « properties ».
Une Boîte de dialogue avec des onglets donne accès aux commandes habituelles des webcam.

* Le répertoire de capture est paramétré en utilisant le menu: Options | Settings…
Le répertoire courant de capture est montré en bas à gauche dans la barre de statuts.

* La capture d’AVI est démarrée/arretée à l’aide du bouton « capture ».
Quand une capture est en cours, la jauge à côté du bouton de capture indique l’activité.
Les fichiers AVI sont sauvegardés dans le répertoire défini de capture, tous les dossiers sont horodatés pour éviter un écrasement.

- il a un histogramme : important sur la lune
- il gère la LP sur port parallèle ET série (et donc Série vers USB)
- il a un module d'autoguidage

Et il a une interface simple.

Par contre il ne débayerise pas à la volée pour le mode RAW comme QCfocus (mais celui ci ne gère pas la LP en série).

Logiciel wxAstroCapture_setup_1.7-2.exe :

cliquer ici

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TUTORIAUX LUNAIRE :

1)- Traitement AVI avec IRIS :

cliquer ici


2)- Fusionner des avi avec IRIS :

cliquer ici


3)- Tutorial IRIS DISTOR2 images lunaires beta V0.98 :

cliquer ici


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TUTORIAUX PLANETAIRE :

1)- IRIS Traitement planetaire par Patry :

cliquer ici


2)- IRIS Traitement des images planétaires :

cliquer ici


3)- Pretraitement et traitement des images planetaires sous IRIS :

cliquer ici


4)- Traitement LRGB planétaire :

cliquer ici



| ACCUEIL | EQUIPEMENT NOMADE | EQUIPEMENT SOLEIL | EQUIPEMENT VISUEL |
créez vous aussi votre propre site !
Astrophographie partie 1 site perso de Jean-Claude - EQUIPEMENT NOMADE (Sciences - Astronomie)    -    Auteur : JEAN-CLAUDE - France


32062 visiteurs depuis 2011-01-28
dernière mise à jour : 2012-04-23

Blog-City >> Sciences >> Blog #13016

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish